L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Le CSJ accompagnera les jeunes pour la concrétisation de leurs aspirations

Le Conseil supérieur de la jeunesse (CSJ) "accompagnera les jeunes pour la concrétisation de leurs aspirations et compte les associer au développement local et national", a affirmé samedi à Béni-Ounif (Bechar) son président Mustapha Hidaoui.

Dans son allocution de clôture des quatre (4) ateliers des "Groupes de discussion des jeunes", ouverts quatre jours durant à l’institut national supérieur de formation professionnel (INSFP) Bendouda Kouider au chef lieu de cette commune frontalière, Hidaoui a indiqué que le "CSJ entend accompagner, avec le soutien des hautes autorités du pays, les jeunes pour la concrétisation de leurs aspirations et les associer à la réalisation d’une vision unifiée pour qu’ils puissent contribuer au développement local et national".

"Le CSJ compte également accompagner les jeunes dans le montage de leurs projets et, par ricochet, prendre en charge leurs différentes préoccupations", a-t-il indiqué lors d’une rencontre avec les jeunes de cette collectivité à laquelle ont pris part les autorités locales, précisant que "les ateliers de Groupes de discussion des jeunes, comme ceux de Béni-Ounif, ont pour finalité l’écoute et l’accompagnement des jeunes pour la concrétisation de leurs aspirations et ambitions dans le cadre du plan 2023-2033".

Les participants aux activités des "Groupes de discussions de jeunes" de Mostaganem ont souligné, pour leur part, l'importance de cette initiative en sa "qualité de force de proposition et d'outil permettant de concrétiser les propositions des jeunes dans les différents domaines".

Dans son allocution, le coordinateur de la rencontre de wilaya des "Groupes de discussion des jeunes", Abderrahmane Sassi, a souligné que ces groupes œuvrent à élaborer une vision pour le CSJ pour les dix prochaines années.

Ces rencontres, a-t-il dit, permettent de connaître les intérêts des jeunes dans les différents domaines et déterminer leurs rôles dans le développement local, ainsi que le soutien de leur adhésion dans l’intérêt commun selon un schéma objectif.

Pour Samia Abbassa, membre du CJS de la wilaya de Mostaganem, l'objectif de ces groupes est "d'impliquer les jeunes dans la préparation d'une vision pour le Conseil dans ses diverses activités et programmes destinés principalement à cette frange importante de la société".

Le représentant de l'Université Abdelhamid Ibn Badis de Mostaganem, Kamel Kahli, a souligné l'utilité d'impliquer l'université dans l'encadrement des groupes de discussion des jeunes, notant que cette initiative "s'inscrit dans la volonté des établissements d'enseignement supérieur de développer la formation universitaire et de moderniser les stratégies et les méthodes d'enseignement".

Le président de l'Académie nationale pour la créativité et l'innovation, Fawzi Berrahma, a souligné l'importance "d'aller vers une économie de la connaissance et de développer les contributions des jeunes dans les domaines de la créativité et de l'innovation, tout en renforçant le lien entre les compétences des jeunes à l'intérieur et à l'extérieur du pays et dans diverses disciplines".

Les "Groupes de discussions de jeunes" qui ont eu lieu à la maison de la culture Ould Abderrahmane Kaki ont vu la participation de près de 200 jeunes de la wilaya de Mostaganem, répartis en cinq ateliers traitant de thèmes inhérents à "les domaines de la jeunesse, préoccupations et propositions", "suivi et évaluation", "la culture de la jeunesse et l’adhésion dans la vie publique", "l’administration du Conseil et sa gestion" et "Communication et réseautage".

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré