L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Le festival Fisahara propose un catalogue de 230 films sur la lutte du peuple sahraoui

Le Festival international du cinéma du Sahara occidental, FISAHARA, a mis en ligne un riche catalogue réunissant un grand nombre de films sur la lutte du peuple sahraoui, produits et réalisés par des cinéastes sahraouis, annonce le festival sur son site Internet.Cette liste compte 230 productions cinématographiques restituant sur plusieurs décennies, la lutte du peuple sahraoui contre l'occupant marocain, dans un catalogue élaboré par l'Organisation non-gouvernementale "Nomads" qui participe à l'organisation du festival Fisahara par le soutien des projets culturels et en lien avec les médias et les droits de l'homme, portés par les sahraouis dans les camps de réfugiés, les territoires occupés et la diaspora.Ce catalogue représente un important support audiovisuel de mémoire qui témoigne des principaux événements depuis la fin de la période de la colonisation espagnole du Sahara Occidental, puis la colonisation marocaine.Ces supports documentent également le drame du déplacement des populations sahraouies, les affres de la guerre, l'exil, et particulièrement la lutte continue et le sacrifice du peuple sahraoui pour libérer ses terres et retrouver sa souveraineté spoliée.Disponible en anglais et en espagnole, ce catalogue offre de nombreux outils de recherche et ambitionne de devenir une "vitrine" pour les films traitant, d'une façon ou d'une autre, de la "colonisation marocaine du Sahara Occidental", et une source d'information fiable pour les chercheurs et journalistes, et une référence pour les différents évènements cinématographiques du monde qui offre une tribune à la cause sahraouie.Le  Festival international du cinéma du Sahara occidental, FISAHARA, est considéré comme une "fenêtre sur la culture sahraouie", devenue une arme importante de la lutte pour l'indépendance, alors que le choix de la tenue du festival dans les camps de réfugiés sahraouis se veut comme une tribune de "défense des droits de l'homme et des droits des sahraouis".Destination annuelle de dizaines de réalisateurs, cinéastes et militants des droits de l'homme du monde entier, FISAHARA est également un outil de dénonciation de "l'oppression subie par le peuple sahraoui" et une tribune pour "appeler à mettre fin à la colonisation marocaine comme stipulé par les lois internationales"

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré