L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Eliminatoires 2022 – Zone Afrique

Les barrages en aller-retour

Le président de la CAF, le Sud-Africain, Patrice Motsepe, a balayé d’un revers de la main, une éventuelle délocalisation de la CAN-2021, en déclarant que le Cameroun, pays hôte de la 33e édition du 9 janvier au 6 février, était « prêt à 99% ».

«La montagne a fini par accoucher d'une souris.». C'est ce qui convient comme qualificatif à l'issue de la réunion du Comité exécutif (COMEX) de la Confédération africaine de football (CAF), jeudi, et son assemblée générale extraordinaire, le lendemain, tenue au Caire (Egypte). Puisqu'au final, les barrages du Mondial-2022 se joueront en double-confrontation, comme prévu initialement, alors que la coupe d'Afrique des nations (CAN) aura bel et bien au Cameroun, au mois de janvier prochain. Pour les barrages, qui se joueront au mois de mars prochain, le tirage au sort aura lieu entre les 22 et 26 janvier 2022, soit durant la CAN, avec une obligation d'utiliser, durant ce dernier tour, la VAR (assistance vidéo à l'arbitrage).
Les 10 pays qualifiés pour ce tour devront assurer cette technologie au niveau de leurs stades respectifs. Ces pays seront répartis selon le dernier classement FIFA, dévoilé vendredi dernier. Par ailleurs, et à l'ouverture des travaux de l'AGEX, le président de la CAF, le Sud-Africain Patrice Motsepe, a balayé d'un revers de la main, une éventuelle délocalisation de la CAN-2021, en déclarant que le Cameroun, pays hôte de la 33e édition du 9 janvier au 6 février, était «prêt à 99%». «La passion que j'ai vue au Cameroun à propos de la CAN, je ne l'ai jamais vue auparavant. Je suis convaincu que nous allons avoir une magnifique CAN au Cameroun. Je suis très confiant et sûr d'un grand succès de cette compétition», a-t-il indiqué. Cette déclaration intervient, alors que des doutes persistaient, quant à la capacité du Cameroun à organiser ce rendez-vous continental. D'ailleurs, et dans un courrier adressé au comité local d'organisation (COCAN), signé par le secrétaire général, Veron Mosengo-Omba, la CAF a lancé un ultimatum au Cameroun, fixé au 30 novembre, pour la livraison du stade d'Olembé, qui abritera la cérémonie et le match d'ouverture entre le Cameroun et le Burkina Faso, le 9 janvier prochain. Motsepe a, dans une déclaration au média égyptien, OnTime Sports 1, affiché son souhait de voir un pays africain gagne la Coupe du monde, en prenant comme exemple l'Égypte, en marge de l'inauguration du nouveau siège de la Fédération locale. «L'Égypte est toujours en tête (en termes de trophées remportés) de la coupe d'Afrique des nations, mais lors de la Coupe du monde, l'Égypte est l'un des pays qui peut aller loin et obtenir des résultats. Je veux qu'un pays africain gagne la Coupe du monde, et l'Égypte est l'un de ces pays qui nous donnent cet espoir, que ce soit pour la prochaine Coupe du monde ou la suivante», c'est en ces termes, que s'est manifesté le président. 

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours