L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Champions League africaine

Le CRB n’a pas osé à Monrovia

Le CR Belouizdad a fait match nul (0-0) face aux Sierra-Léonais de Bo Rangers FC, en match aller du 1er tour préliminaire de la Ligue des Champions de la CAF, disputé samedi au stade Samuel Kayon Doe Sports (Paynesville) à Monrovia, au Liberia.

Il y avait de la place pour mieux faire. Mais les joueurs du CR Belouizdad n'ont pas osé face aux Sierra-Léonais de Bo Rangers FC, dans une rencontre soldée sur un score nul et vierge. Faute d'infrastructures homologuées pour les compétitions continentales au Sierra Leone, cette rencontre a eu lieu au stade Samuel Kayon Doe Sports (Paynesville) à Monrovia, au Liberia. Les Belouizdadis auraient pu largement revenir avec un résultat meilleur, mais l'on s'accorde à dire que le coach Nabil El Kouki a trop respecté son adversaire du jour, qui était loin de constituer, pourtant, un foudre de guerre. Évoluer avec trois récupérateurs, qui jouaient tout près des défenseurs a fait qu'un grand espace avait été laissé dans la zone médiane. En outre, Belaïd Hamidi, qui a assuré l'animation du jeu, n'a pas tenu de la meilleure des manières sa mission, lui qui a honoré sa première titularisation sous ses nouvelles couleurs. Et ce n'est pas tout, le fait d'avoir laissé Islam Bakir et Islam Belkhir sur le banc, alors qu'ils étaient les meilleurs éléments de l'équipe depuis l'entame de la saison a été critiqué par tous les Belouizdadis. Le Chabab a dominé stérilement les débats en première période, et l'on s'attendait à ce que cela change en seconde mi-temps. Chose qui n'a pas été faite. Pis encore, ce sont les adversaires qui ont pris les commandes et créé. Cette fois-ci, la tactique ultra-défensive adoptée par El Kouki et la vigilance du gardien de but Alexis Guendouz ont fait que les cages algériennes sont restées vierges. Le coach du Chabab a tenu à féliciter ses joueurs à l'issue de cette rencontre: «Ce fut un match difficile, joué sous une forte humidité. Mes joueurs sont à féliciter», a indiqué le technicien tunisien. Et d'ajouter: «Nous aurions pu l'emporter et nous avons tenté. La preuve, les changements étaient à vocation offensive.» Sur la Toile, les inconditionnels du Chabab ont critiqué le jeu de leur équipe, les choix du coach ainsi que la prestation individuelle de certains éléments. Ces trois points, estime-t-on, ont pesé sur l'issue finale de la rencontre. Les supporters espèrent que les choses changeront lors de la seconde manche, samedi prochain au stade du 8-Mai de Sétif, dans une rencontre dont le coup d'envoi sera donné à 19h30. «Nous avons tous les moyens pour passer ce tour à l'occasion du match retour. Nous envisageons d'atteindre les tours les plus avancés dans cette compétition», dira encore El Kouki. Le vol transportant la délégation du Chabab de Belouizdad a atterri, hier matin, à l'aéroport international Houari-Boumediene. Le voyage en provenance de la capitale du Liberia s'est effectué dans de très bonnes conditions selon les joueurs. Ceux-ci n'auront pas de répit puisqu'ils entameront dès aujourd'hui la préparation de la seconde manche. Il est à rappeler qu'en cas de qualification, le Chabab sera opposé au 2e tour préliminaire, au vainqueur de la double confrontation entre DVO Mongomo (Guinée équatoriale) et Djoliba AC (Mali).

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours