L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Après avoir installé les présidents de Fédérations

Khaldi appelle au «travail dur»

À l'heure actuelle, il n'y a eu que deux Fédérations qui n'ont pas été concernées par cette cérémonie et il s'agit des fédérations de golf et body-building.

Une cérémonie a été organisée par le ministre de la Jeunesse et des Sports (MJS), Sid Ali Khaldi, au cours de laquelle il a officiellement installé les présidents des différentes Fédérations sportives algériennes, dont 23 nouveaux qui ont été élus dernièrement pour le mandat olympique 2021-2024. Le MJS s'est réjouit des résultats des athlètes jusque-là. Il n'y a eu que deux Fédérations qui n'ont pas été concernées par cette cérémonie et il s'agit des fédérations de golf et body-building, lesquelles, à ce jour, sont les seules à ne pas avoir encore procédé au renouvellement de leurs composantes respectives en vue du nouveau mandat olympique 2021-2024. Le directeur général des sports, Mohamed Djeraoui, a indiqué à ce sujet: «La Fédération de golf a tenu son assemblée générale ordinaire samedi, et elle devrait passer à l'élective jeudi», a-t-il commencé par expliquer à l'APS, ajoutant qu'en ce qui concerne le body-building, «les discussions sont actuellement en cours avec les différents clubs et là encore, la situation devrait s'éclaircir d'ici un futur proche». Lors de cette cérémonie, Sid Ali Khaldi a exhorté les présidents des différentes Fédérations sportives à «travailler dur» dans la perspective «d'intégrer les plus hautes instances du sport continental et mondial». Le ministre n'a pas omis de rappeler aux présidents des fédérations leur rôle habituel de former de nouveaux jeunes talents sportifs et récolter des médailles à travers les athlètes d'élite. Khaldi a cité l'exemple de Salima Souakri, la secrétaire d'Etat chargée du Sport d'élite, qui a intégré dernièrement l'Assemblée générale de la Fédération internationale de judo (FIJ), tandis que son compatriote, Mohamed Meridja, a été reconduit au sein du bureau exécutif de la FIJ, quelques jours seulement après sa réélection en tant que premier vice-président de l'Union africaine de judo (UAJ). Enfin le ministre se déclare réjouit des résultats actuels des athlètes: «De janvier 2020 à aujourd'hui, le sport national a glané un total de 250 médailles, dont 78 en or. Le nombre des athlètes qualifiés aux JO de Tokyo a lui aussi considérablement grimpé, puisqu'il est passé de 14 à 39 athlètes, dont certains représentent une première historique pour le sport national, notamment en canoë, tir sportif et boxe féminine.»

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours