L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Aïn Témouchent

Quatre cas de noyades enregistrés

Les services de la Protection civile mènent des campagnes de sensibilisation contre les dangers de la baignade.

La plage n'est pas que clémente. Elle est très souvent faucheuse. C'est ce que nous enseignent les bilans des services de la Protection civile, de la wilaya d'Ain Temouchent, faisant état de «quatre cas de noyade en mer enregistrés à travers les plages de la wilaya, et ce depuis le début du mois de juin dernier. Les victimes, âgées entre 14 et 57 ans, ont perdu la vie sur les plages de Targa, El Ain, Sidi Djelloul et Rachegoun, situées dans la partie ouest de la wilaya», a souligné le capitaine Mohamed Moulkhaloua, expliquant que «ces noyades ont été dénombrées avant l'ouverture officielle de la saison estivale, le 1er juillet en cours», d'où, d'ailleurs, ajoute la même source, le renforcement des mesures et des moyens de surveillance. En ce sens, la direction de la Protection civile fait état de «la mobilisation, pour cette saison estivale, d'au moins 440 surveillants de la baignade saisonnière», a indiqué la même source. «Ces agents auront pour mission de veiller à la sécurité des estivants, au niveau des 17 plages autorisées à la baignade, sur le littoral d'Aïn Témouchent», a ajouté le capitaine Mohamed Moulkhaloua, ajoutant que «les services de la Protection civile mènent aussi une action de sensibilisation par des activités de proximité et sur les ondes de la radio locale, pour mettre en garde contre la baignade dangereuse, en zones rocheuses et dans les plages non surveillées». Pour leur part, les services de la Protection civile de la wilaya de Tlemcen ont, eux aussi, déploré «trois cas de noyade en mer et dans des plans d'eau durant la période allant du 1er mai au 30 juin». Les mêmes services indiquent qu'«il s'agit de deux noyades dans des plans d'eau, dont étaient victimes un adolescent de 13 ans dans la commune de Sidi Abdelli et un autre de 14 ans à El Mamlouh, dans la commune de Beni Snouss». La chargée de communication de la direction de wilaya de la Protection civile, le capitaine Djamila Aboudi, a ajouté que «le troisième cas de noyade a été enregistré à la plage Moscarda, dans la commune de Marsa Ben Mhidi», expliquant que «la victime est une jeune femme, âgée de 24 ans, de la commune de Sebra». Et d'ajouter que «les agents de la Protection civile ont effectué des interventions durant la même période, pour sauver en mer, deux personnes, âgées de 27 et 30 ans, d'une mort certaine au niveau de la plage Moscarda».

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours