L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Où en est l'action de Tabi?

Le ministère de la Justice est un des rares départements ministériels, dont le rendement est invisible! La feuille de route du ministre est quotidienne. Il peut rendre des comptes, mais pas tous les comptes, car il y a des affaires internes qui ne regardent nullement d'autres personnes ou personnalités éloignées du secteur. Mais, des problèmes? Il en rencontre tous les jours qu'Allah crée!
Certains «os», tels les éternelles et épisodiques grèves des greffiers qui demandent plus de considération, souvent, à travers des arrêts de travail sauvages, et ce, depuis des lustres, lui font oublier parfois sa mission, qui est entre autres de veiller au démarrage de l'indépendance de la justice, qui est, rappelons-le, l'affaire de tous, des magistrats en premier lieu! Oui, les «robes noires» doivent se former au quotidien, avec le souci d'avoir en poche, une très riche et parfaite culture générale en tout! Le staff, lui, est aux aguets, toujours vigilant, quant à l'action quotidienne des juges notamment, trop en vue, de par leurs décisions sujettes pourtant, à appel! Mais la Culture nationale est basée sur le triste concept de «tous pourris»! Ce qui n'arrange pas les affaires des valeureux inspecteurs qui font montre d'une disponibilité à faire rougir plus d'un! Mais que voulez-vous, c'est rivé dans le sang! D'ailleurs, la justice n'est pas le seul secteur mis à l'index! Oh, non!
Loin de là! Heureusement pour Tabi, le ministre qui sait où se trouve le mal, et qui sait mieux que tout autre, où est la solution, bosse dans ce sens, sans tambour ni trompette. Son unique allié demeure le temps!

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours