L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Constantine

Les engagements de l’administration

Une enveloppe estimée à 930 millions de dinars a été débloquée par les services de la wilaya au profit des cantines scolaires.

Dans le souci d'affronter les manques pouvant exister dans le secteur de l'éducation au niveau de la wilaya de Constantine, les élèves du cycle primaire auront droit à un repas chaud, selon des déclarations faites par le directeur de l'administration locale (DAL), Nacer Zougari. Ce dernier a annoncé dans ce contexte qu'une enveloppe estimée à 930 millions de dinars a été débloquée par les services de la wilaya au profit des cantines scolaires.
La somme est a priori destinée aux écoliers des zones enclavées ou issus de familles démunies. Une façon croit-on savoir, de permettre à cette catégorie de donner un meilleur rendement en termes de résultats scolaires. Une bonne alimentation semble, en effet, un facteur déterminant et important dans le rendement de l'élève.
C'est ce que soulignent les nutritionnistes. Un budget conséquent a de ce fait été dégagé pour cette bonne raison.
Par ailleurs, le secteur de l'éducation des wilayas de l'est du pays a été renforcé par de nouveaux établissements scolaires dans les trois paliers, réalisés dans le cadre de projets destinés aux nouveaux pôles urbains et aux agglomérations à forte densité de population. La réception de ces nouveaux établissements d'éducation contribueront, à ne pas en douter, à l'amélioration des conditions scolaires en atténuant la surcharge des élèves dans les classes et l'amélioration des conditions de travail des enseignants pouvant également aboutir à une meilleure rentabilité des scolarisés.
À Constantine, la rentrée scolaire dont le coup d'envoi a été donné par l'ex- chef de l'exécutif local, Messaoud Djari, depuis l'école primaire Ibn Zeidoune du chef-lieu de wilaya, a été ainsi marquée par la mise en service de 17 nouveaux établissements scolaires à savoir 10 écoles primaires, quatre CEM et trois lycées.
Le transport scolaire a été également au centre d'intérêt des autorités locales au niveau de la wilaya de Constantine. Un problème, désormais, pris en charge à l'instar de la restauration des élèves. Les instances concernées ont par ce fait réitéré l'engagement de l'administration locale à améliorer les conditions de scolarisation des élèves sur tous les plans dans l'objectif de leur offrir un climat stable et convenable, condition sine qua non pour un bon apprentissage.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours