L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Le procès le plus rapide de 2022

Jamais un responsable de haut niveau n'a été la base de poursuites de ses proches collaborateurs, que Chakib Khelil, ancien et très puissant boss de Sonatrach, et ex-ministre de l'Énergie et des Mines! Si aujourd'hui, il ne répond toujours pas aux injonctions de Dame-justice, ses plus proches collaborateurs subissent encore, les foudres dévastatrices, des poursuites. Il est, a été, restera l'homme-clé de la situation d'une des plus grandes entreprises, exerçant dans le monde! Avant que ces hommes et femmes ne comparaissent, en février 2016, devant l'expérimenté Med Regad, alors président du tribunal criminel d'Alger, ils ont souffert le martyre durant cinq longues et plus que pénibles années, dans une instruction, qui ne semblait pas connaître de fin!
Les accusés et inculpés du procès «Sonatrach» sont, depuis douze ans, en ce début d'été 2022, sur le qui-vive!
Le procès aura lieu après-demain, en espérant qu'il n'y ait pas de cinquième report! Ce sera la rigoureuse, mais honnête, Naïma Dahmani, qui aura l'avantage d'entendre ce groupe d'éminents et solides cadres de Sonatrach.
Les acquittés, eux, espèrent le même verdict; ce sont les excellents cadres de valeur internationale, de Sonatrach, Ces contrats ont été accordés dans le cadre du gré à gré. Le gré à gré! Voilà un concept qui a valu à bien des égards, de malencontreuses poursuites pénibles, et souvent dégradantes! C'est pourquoi, certains avocats prédisent un court procès-marathon, puisque le principal accusé, le fameux Chakib Khelil, qui s'est volatilisé depuis un bon bout de temps, ne sera pas là en vue de rendre des comptes et devoir affronter ses accusateurs, le procureur général, en premier. Pour le reste des accusés, l'arrêt de février 2016, est plein de déclarations arrachées et d'autres inventées par qui vous savez... Une chose est certaine: pour la majorité des conseils constitués, qui se prépare le plus sérieusement, le procès sera sans aucun doute, plus régulier que le 1er en 2016, régulier, oui, transparent, avec beaucoup, beaucoup moins de stress, et surtout des débats sereins et calmes, Il faut avoir l'espoir que la justice se débarrasse au plus vite, de cet encombrant et pourtant poussiéreux dossier qui a harassé plus d'un citoyen-cadre de Sonatrach! Pour l'honneur de la justice, espérons de tout coeur, que le 23 juin 2022, soit la dernière date du procès tant attendu par les harassés, éreintés, lassés et dégoûtés accusés et inculpés de cette triste affaire!

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours