L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Accidents de la circulation

Le cauchemar continue!

Il est grand temps d'agir pour que nos routes cessent d'être des lieux de deuil et de tragédies...

Après un Ramadhan des plus sanglants, le fléau des accidents de la route continue de sévir, sans relâche. En moins de dix jours, près d'une centaine de vies ont été fauchées par l'inconscience humaine. Rien que lors des dernières 24 heures, une dizaine de personnes ont perdu la vie. À cela s'ajoutent des milliers de blessés chaque semaine, dont beaucoup resteront handicapés à vie. Malgré les campagnes de sensibilisation, ce bilan macabre ne cesse de croître. Comment s'en étonner quand on voit le comportement de certains automobilistes qui semblent croire qu'ils sont sur des pistes de Nascar? Vitesses folles, manoeuvres dangereuses et courses effrénées, slalomant au milieu des voitures...
Le code de la route semble inexistant. C'est la loi du plus fort qui prévaut. Pis encore, avec l'avènement des réseaux sociaux, cet incivisme, ou plutôt ce terrorisme routier, est devenu une mode partagée sur TikTok ou Snapchat. Il ne se passe pas une journée sans que des vidéos de conduites imprudentes, de dépassements illégaux ou de comportements irresponsables soient publiées et partagées des milliers de fois. Ces actes, souvent encouragés par des «likes» et des commentaires admiratifs, amplifient un phénomène déjà hors de contrôle.
Les jeunes, en particulier, sont influencés par ces contenus qui glorifient le danger et l'inconscience.
Les services de sécurité réussissent parfois à appréhender certains de ces criminels de la route, mais ils sont trop nombreux pour ne pas passer à travers les mailles du filet.
On voit de tout sur nos routes: des marche-arrière en plein autoroute et des comportements qui défient toute logique humaine. Il n'est donc pas étonnant que le sang coule autant sur nos routes.
Chaque accident est une tragédie qui bouleverse des vies à jamais. Derrière chaque chiffre, il y a des familles endeuillées, des parents en larmes, des enfants devenus orphelins.
Les témoignages poignants de ceux qui ont perdu un être cher sur la route rappellent la brutalité de cette réalité. Les autorités peinent à suivre le rythme des infractions et à appliquer des sanctions dissuasives. Cependant, cette situation ne doit pas devenir une fatalité. Il est temps de changer les choses, en prenant des mesures concrètes pour freiner cette hécatombe. La pédagogie ayant échoué, il faut passer aux sanctions. L'État doit faire preuve de plus de fermeté.
La société civile doit également jouer son rôle pour stopper cette hémorragie qui endeuille chaque jour de nouvelles familles.
Des mesures concrètes sont nécessaires. Nous en avons assez de voir ces parents pleurer, ces enfants devenir orphelins à cause, tout simplement, de la bêtise humaine.
Il est grand temps d'agir pour que nos routes cessent d'être des lieux de deuils et de tragédies. Chaque citoyen a un rôle à jouer. Il est temps de transformer notre indignation en actions.
Assez de larmes, assez de sang versé sur nos routes. Agissons maintenant pour que chaque trajet ne soit plus synonyme de danger, mais de sécurité et de sérénité...

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours