L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Elles seront relogées dans les tout prochains jours

900 familles dans la joie à Oran

L'opération a été lancée sans fracas permettant aux familles concernées d'occuper leurs nouvelles habitations.

Les opérations du relogement se poursuivent. C'est ce qu'a indiqué le wali d'Oran, Saïd Sayoud, annonçant le relogement, dans les tout prochains jours, de 900 familles vivant dans des immeubles précaires, classés dans la zone rouge. Cette opération a été décidée après que les immeubles en question ont été jugés très menaçants. Autrement dit, leur effondrement est imminent. Le wali d'Oran a expliqué que «les préparatifs pour cette opération sont à leurs dernières retouches». «Cette opération s'ajoute aux nombreux autres opérations menées auparavant dans plusieurs communes», a- t-il ajouté. «Certaines de ces habitations sont fin prêtes, d'autres connaissent un taux remarquable dans la réalisation, notamment les 500 logements d'Es-Senia ainsi que les 300 autres au quartier Martyr Mahmoud dans la commune de Hassi Bounif, en plus des 500 logements». Plusieurs dizaines autres habitations seront distribuéees dans les prochains jours et ce après la fin du traitement des recours. Il s'agit des 500 logements à Bousfer, ainsi qu'à Benfréha, Sidi Benyebka, Bethioua, El Mohgeun. Le wali d'Oran a indiqué que «les listes de bénéficiaires seront affichées dès que possible afin qu'ils puissent les distribuer au profit des mal logés». Dans ses plans, la wilaya d'Oran s'apprête à procéder à une grande opération de relogement. Il s'agit de 2.000 logements de type public locatif qui seront remis en juillet prochain à leurs bénéficiaires de la daïra d'Oran et ce dans le cadre du logement par points. C'est ce qu'a affirmé récemment le directeur de l'habitat de la wilaya, Yacine Khorkhi, soulignant que «les travaux de réalisation de 1.841 logements sur un total de 2.000 de type F3 dans la localité d'Aïn El Beïda, commune d'Es Senia, ont atteint un taux d'avancement de 85%». Le même responsable a également affirmé que «des travaux sont en cours pour 159 autres logements». Ces derniers ont accusé un retard en raison d'un problème de foncier, selon Yacine Khorchi, qui précise que «le taux de réalisation oscille actuellement entre 55 et 60%». La même source a fait savoir que «l'entreprise en charge de la réalisation de ce quota de logements s'est engagée à accélérer la cadence des travaux pour les livrer dans les délais impartis, à savoir en juillet prochain au plus tard», précisant que «les travaux d'aménagement externe sont à un taux de 60% de leur exécution». Ces travaux comprennent le raccordement aux réseaux divers (électricité, gaz, eau potable, téléphone), la réalisation des trottoirs, des voiries et de l'éclairage public, ainsi que l'aménagement d'espaces, d'aires réservés aux enfants et de parkings, entre autres.
Rappelons que les clés de 3.431 logements publics locatifs (à points) ont été attribués au mois de janvier dernier dans la daïra d'Oran dont 2.668 logements au pôle urbain de Oued Tlélat et 763 au quartier El Barki, dans la commune d'Oran. En fin de mois passé, plus de 1.100 familles occupant le site dit «Batimat Taliane», au quartier Seddikia (Oran) ont été relogées dans des logements décents, dans la commune de Bir El Djir. L'opération a été menée sans fracas permettant aux familles concernées d'occuper leurs nouvelles habitations, situées au site de 1.201 logements publics locatifs, situés dans le quartier «Pépinière», dans la commune de Bir El Djir. Le processus de relogement s'est poursuivi jusqu'au départ du dernier occupant de ce site «Batimat Talianne» abritant un total de 1.111 familles, concernées par cette opération de relogement.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours