L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Tébessa

66 kg de kif saisis

En provenance de la frontière Ouest à destination de pays étrangers, via les frontières Est du pays, la wilaya de Tébessa, nouvelle passoire des trafiquants.

Un réseau transfrontalier de trafiquants de drogue, a été démantelé, hier, apprend-on de source sécuritaire. Selon les informations filtrées, cette opération de pointe, est le résultat d'un travail de coordination entre les éléments de la brigade de recherches et d'investigations (BRI), relevant de la sûreté de wilaya de Tébessa, les éléments militaires, le parquet de compétence de la même wilaya.
L'opération s'est soldée par la mise hors d'état de nuire de quatre narcotrafiquants et la saisie de 66,05 kg de résine de cannabis, ainsi qu'un véhicule banalisé, a fait savoir notre source. Aux termes des explications apportées, les ramifications de ce réseau s'entendent dans plusieurs wilayas du pays. Exploitant les informations parvenues à leur niveau, dont les données font état de déplacements suspects, d'individus activant dans le transport et la commercialisation de kif.
Une bonne partie de cette drogue, était destinée à la contrebande vers la Tunisie, via le relief frontalier est du pays, depuis Tébessa, notamment nous dit-on. Agissant sur cette base de données, les éléments sécuritaires policiers et militaires ont, après investigations et filatures des suspects, agi en étroite coordination avec le procureur de la République du tribunal de Tébessa.
La mise en place d'un minutieux plan leur a permis de mettre fin à l'activité du réseau et la saisie de la quantité de kif.
Une enquête a été ouverte pour tenter de remonter à d'éventuels complices, nous dit-on. Soumis aux mesures judiciaires d'usage, les quatre narcotrafiquants ont été présentés devant le juge d'instruction, relevant du pôle judiciaire de Constantine, a fait savoir la même source.
Trois d'entre les narcotrafiquants ont été placés sous mandat de dépôt, relève-t-on. Pendant que le quatrième a bénéficié de la mesure du contrôle judiciaire, Par ailleurs, selon des indiscrétions éclairées par la même source, le relief frontalier de la région Est du pays, la wilaya de Tébessa, notamment, s'est transformée depuis plusieurs mois, en passoire du trafic narcotique.
En témoignent les saisies record opérées par les différents services sécuritaires, aboutissant à la saisie d'importantes quantités de produits narcotiques, la résine de cannabis, notamment. Une activité illicite impliquant plusieurs individus.
Selon notre source, depuis l'avènement de la crise sanitaire, les réseaux de trafiquants ont intensifié leur activité, profitant de la pandémie de Covid-19, qui, pensaient-ils, avait détourné l'attention des services de sécurité.
Hors, ces derniers n'ont jamais baissé de vigilance «Bien au contraire, la lutte contre toutes formes de trafic, qu'il soit national ou transfrontalier, a été fortement renforcée, notamment dans les zones frontalières», a tenu à souligner notre source.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours