L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

SONY ERICSSON

Des portables de haute qualité à bas prix

Le constructeur nippo-suédois occupe 10% de la part du marché algérien.

«J´aime les challenges». Telle était la thématique débattue hier, à l´hôtel Hilton, lors d´une rencontre initiée par le constructeur nippo-suédois de la téléphonie mobile, Sony Ericsson. A travers ce thème, Sony Ericsson s´est vu offrir une occasion pour présenter ses nouveaux produits, toutes gammes confondues. Il s´agit notamment, des mobiles conçus spécialement pour la photo, notamment la série K, tels le K550i, K770i et K530i. Il y a également, les mobiles dédiés pour le style. Des mobiles distingués par leur design attractif. Mais la série du Walkman, tels le W910i, W880i et W610i ont volé la vedette grâce à leurs fonctionnalités techniques. Ils sont dotés de toutes les dernières technologies.
En ce qui concerne la catégorie nouveautés, le P1 a été qualifié «star» des mobiles. La dernière catégorie est celle des mobiles intégrés dans l´entrée de gamme, appelés «des portables simples». Ainsi, le leader dans l´innovation des technologies modernes de la téléphonie mobile, vient de mettre sur le marché de nouveaux mobiles sur tous les segments. Cette stratégie s´intègre dans le cadre de la politique du constructeur pour 2008. «Nous envisageons d´offrir aux consommateurs algériens des produits de haute qualité sur tous les segments, et ce, à un prix très abordable», a déclaré, par la même occasion, Selim Ferchiou, directeur des ventes de Sony Ericsson. Le même responsable dévoile que l´objectif de Sony Ericsson est de rendre le téléphone portable accessible à tous les consommateurs algériens. De l´avis de M.Ferchoui, les téléphones portables de moyenne gamme, possédant donc, appareil photo, vidéo, MP3, radio FM et les autres connectivités, ne dépasseront pas les 15.000DA. Interrogé sur les ventes de Sony Ericsson, le conférencier estime qu´il ne possède pas de statistiques exactes sur le mobile vendu. Il avance, toutefois, que Sony Ericsson occupe actuellement 10% de la part du marché de la téléphonie mobile en Algérie. «Ce qui nous a permis de nous positionner à la troisième place sur le marché algérien», annoncé très concurrentiel et très ouvert. «Le marché de la téléphonie mobile est le plus grand marché en Afrique du Nord», qualifie t-il. Et de préciser: «Ce que je viens d´annoncer sont les statistiques qui ont été établies par des organismes internationaux.» Par la même occasion, les organisateurs ont procédé à la remise des prix aux lauréats, les points de ventes-, du «Sony Ericsson incentive». «C´est une occasion de féliciter, de remercier et surtout d´encourager nos partenaires qui ont collaboré avec nous tout au long de l´année», a-t-il conclu.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours