L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Rencontre président de la République - partis

Une nouvelle étape politique

Cette entente entre le pouvoir et les partis inaugure une nouvelle ère dans la pratique politique.

La rencontre entre le président de la République et les partis politiques marque une nouvelle étape dans les rapports entre le pouvoir et la classe politique. Cette rencontre a montré que les solutions politiques existent et les issues sont réalisables. La volonté politique est en train de prendre une forme d'engagement concret grâce à la démarche du président Abdelmadjid Tebboune qui s'arc-boute sur la nécessité d'ouvrir les voies de dialogue intrinsèque avec tout le spectre politique national. Cette conviction politique exprimée par le président Tebboune a su dépasser les entraves qui se sont constituées depuis quelques années et visant à «déjouer» toute dynamique politique allant vers la détente et l'ouverture démocratique.
Le président Tebboune a pu dépasser ces entraves et contraintes, en réunissant la majorité des partis politiques autour d'une table de dialogue, sans tabou, ni préalable politique. Ce constat est appuyé et exprimé par les partis politiques qui ont été conviés à cette rencontre pleine de sens et de symbolique. Ce qui est visible et réel, c'est que la rencontre présidée par Tebboune a atteint son objectif, à savoir enclencher la dynamique de dialogue national et faire de l'échange politique une vertu cardinale pour gérer les conflits et les résoudre.
Les partis politiques ont qualifié la rencontre de «dialogue franc et constructif». Tebboune vient de réussir un coup de maître dans un contexte politique très sensible qui caractérise la situation au niveau régional et international. Cette entente, qui s'est déclenchée entre le pouvoir en place et les partis politiques, inaugure une nouvelle ère dans la pratique politique. C'est une étape qui sera entérinée par des mesures politiques dont leur concrétisation sera l'aboutissement d'un véritable consensus politique entre le pouvoir et les formations politiques.
La rencontre a vu la participation de l'essentiel des partis politiques représentés dans les assemblées élues.
Le dialogue qui a été enclenché entre le président de la République et les partis politiques s'est caractérisé par la franchise et la clarté, en abordant toutes les questions nationales et internationales, sans ambages.
La secrétaire générale du Parti des travailleurs, Louisa Hanoune, a déclaré dans ce sens: «Lors de ce dialogue, toutes les questions nationales, internationales et régionales ont été évoquées, et chaque parti a donné son avis. Nous avons soulevé des préoccupations que nous jugeons urgentes, nécessitant une prise en charge.» Idem pour le SG du parti du Front de libération nationale (FLN), Abdelkrim Benmbarek, qui a souligné qu'il «salue la voie du dialogue et de la concertation empruntée par le président de la République avec la classe politique. Le parti s'attellera, par tous les moyens, à contribuer au développement du pays, à la préservation de ses intérêts et à la défense de ses positions», notamment s'agissant «du soutien aux causes justes», a-t-il ajouté.
Le président du Front El-Moustakbel, Fateh Boutbig, s'est exprimé sur la rencontre en rappelant qu'«une rencontre d'une telle envergure avec les partis, dénote le niveau élevé de la démarche du président de la République». Dans le même sillage, le premier secrétaire national du Front des forces socialistes (FFS), Youcef Aouchiche, a souligné: «Notre parti salue l'initiative du président de la République. Le FFS était parmi les premiers partis à avoir appelé à de telles rencontres pour exprimer leurs préoccupations dans un cadre institutionnel. La rencontre était caractérisée par un débat libre et responsable.» Le Rassemblement national démocratique (RND) a affirmé que «l'importance de cette réunion, en ce sens qu'elle a permis une meilleure perception aux partis politiques».
La rencontre présidée par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, et les partis politiques a été une réussite sur tous les plans. Cette prouesse politique est le fruit d'une démarche sereine qui a été adoptée par le président Tebboune, qui a affiché sa volonté depuis son investiture à la tête de l'Etat de réunir les conditions objectives à même d'enclencher un processus de dialogue national avec les partis politiques dans la perspective d'aplanir les divergences et transcender les clivages, sources de l'impasse et de blocage de la scène politique nationale.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours