L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Financement «vert»

Une banque française prend l’initiative

L’engagement du groupe BNP Paribas El Djazaïr dans la transition vers une économie neutre en carbone, à traiter récemment, devant un panel d’experts et d’entreprises éco-responsables des enjeux de la durabilité en Algérie, et défini les leviers prioritaires à actionner pour encourager les entreprises algériennes à amorcer le virage d’une transition énergétique concrète et cohérente. BNP Paribas El Djazaïr a pris les devants, en janvier 2022, en lançant la première offre de « financement vert » à destination des investissements à impact positif en Algérie. La banque, présente sur le marché algérien depuis 20 ans, avait déjà construit un siège social éco-efficient, au sein du quartier d’affaires de Bab Ezzouar.
Il est le premier immeuble de haute qualité environnementale (H.Q.E.) en Afrique, lors de son inauguration en 2016.
Cette offre de financement incitative inédite, s’adresse aux entreprises qui œuvrent dans des secteurs structurants, notamment ceux relatifs aux ressources hydriques et énergétiques.
Ainsi sont cités l’audit et le conseil énergétiques, l’isolation thermique, les systèmes de ventilation, de chauffage et de refroidissement écoénergétiques, les systèmes de récupération de chaleur, les systèmes de production d’eau chaude écoénergétiques,les thermostats efficaces, l’éclairage écoénergétique, la production ou l’utilisation d’énergies renouvelables : panneaux solaires, éoliennes, géothermies, énergie d’expansion, les travaux de rénovation étanches à l’air et à l’eau, les systèmes d’économie d’eau, les systèmes de recyclage et de purification de l’eau, les « toits verts », les véhicules électriques ou hybrides.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours