L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Lakhdaria, Adjiba, Djebahia...

Une autoroute en piteux état

Ce sont 27 020 points dégradés qui ont été recensés sur les deux tronçons allant de Bouira à Rebatache et de Bouira à Djebahia.

L’autoroute Est-Ouest qui traverse 101 km connaît des dégradations à des degrés divers. C’est ce qui a motivé en partie la visite, ce mardi, du ministre des Travaux publics, qui, de Djebahia, où il s’est fait expliquer la situation qui prévaut sur cette infrastructure routière, a poursuivi sa route en direction de Tizi Ouzou où devait l’attendre un agenda aussi chargé.
Au niveau de cet échangeur d’où part la pénétrante vers Tizi Ouzou sur 19 km et qui a constitué le premier point de ce déplacement, le ministre a écouté deux responsables porter à sa connaissance les travaux engagés afin de permettre à ce tronçon autoroutier qui va de Lakhdaria à Adjiba de retrouver la fluidité de son trafic d’avant. Ces travaux sont de deux sortes : l’entretien, le balayage de la chaussée et de l’entretien de la signalisation par les 23 agents et 7 patrouilles logés dans le centre d’entretien de Djebahia, qui dispose de moyens mécanisés, tels que chasse- neige, véhicules de type pick- up, de camions etc. et l’entretien planifié axé sur les réparations des dégradations profondes, comme les joints de chaussée ou les tabliers d’ouvrages d’art, lequel échoit à l’équipe d’agents du centre d’entretien de Ahnif. Concernant l’état de la chaussée, il a été jugé mauvais à hauteur de 14 % du côté nord, c’est- à -dire vers Alger. Côté est, le taux de dégradation est de 4,43%. Bref, ce sont 27 020 points dégradés qui ont été recensés sur les deux tronçons allant de Bouira à Rebatache et de Bouira à Djebahia. Au total, les travaux de réparation sont à un taux global estimé à 83%. Il a également été question des deux pénétrantes qui relient Bouira à Béjaïa sur 12 km et Bouira à Tizi Ouzou. Cette dernière qui a connu des obstacles en 2022, ayant été levés depuis quelque temps, a vu ses chantiers reprendre. Selon l’un des intervenants qui a rendu en l’occurrence un hommage appuyé au wali, l’ouvrage d’art, un viaduc long de plus de 1 200 m de long et haut de 71m, pourra être livré en novembre prochain.
L’hôte d’un jour de la wilaya, commentant l’état de l’autoroute, a insisté sur la nécessité d’établir un diagnostic sûr des causes réelles des dégradations pour pouvoir les cibler de manière efficace et durable, certaines relevant de l’usure due à un trafic très dense ( 75 910 véhicules/jour, dont 25% des poids lourds) et d’autres à la nature du sol très instable, comme au niveau de Aïn Turk, Au niveau du viaduc, le ministre s’est longuement entretenu avec les chefs d’entreprises réalisatrices afin d’accélérer la cadence des travaux, et conseillé le travail par équipes. Au niveau du tunnel qui met en relation les deux wilayas de Tizi Ouzou à Bouira, par le biais de la pénétrante, les travaux vont bon train et l’on estime leur taux d’achèvement à 61%. Le ministre a tenu un point de presse pour résumer sa visite jugée grosso modo satisfaisante.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours