L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Ath Yenni a donné le coup d'envoi du concours de l'amazighisation, jeudi

Un hommage à Mouloud Mammeri

Cette course au titre qui vient s'ajouter à celle déjà en cours pour le «village le plus propre» qui est à sa huitième édition est donc officiellement lancée ce jeudi sur les hauteurs du Djurdjura en présence des membres de l'APW et des élus locaux.

L'Assemblée populaire de la wilaya de Tizi Ouzou a choisi de donner le coup d'envoi du concours de l'amazighisation de la signalisation routière et urbaine dans la commune d'Ath Yenni afin de rendre hommage à l'écrivain et anthropologue Mouloud Mammeri. Cette course au titre qui vient s'ajouter à celle déjà en cours pour le «village le plus propre» qui est à sa huitième édition a donc été officiellement lancée jeudi sur les hauteurs du Djurdjura en présence des membres de l'APW et des élus locaux. Dans un communiqué posté sur sa page officielle, cette institution élue note que «ce n'est pas un hasard si nous avons décidé de donner le coup de starter du concours de tamazight dans la région d'Ath Yenni, cette région qui a enfanté l'Amousnaw, l'homme qui a consacré toute sa vie à la promotion de la langue et la culture amazighes. Nous rendons un vibrant hommage à Dda El Mulud Ath Maâmmar, père fondateur de tamazight en cette mémorable occasion qui coïncide avec la Journée mondiale du caractère tifinagh», a déclaré, d'emblée, le président intérimaire de l'APW de Tizi Ouzou. Pour sa part, Ferhat Sadoud a ajouté que «l'objectif à travers ce concours n'est autre que la promotion, la socialisation et la généralisation de tamazight, une langue qui doit, coûte que coûte, retrouver la place qui lui revient de droit sur la scène nationale et internationale, pourquoi pas? Nous tenons aussi à remercier l'ensemble des hommes et des femmes qui travaillent sans relâche pour promouvoir et généraliser l'utilisation de notre langue», a-t-il conclu devant une assistance nombreuse composée des autorités locales d'Ath Yenni et des membres de la commission d'évaluation du concours et de nom-breux militants. Après plusieurs autres interventions, une gerbe de fleurs a été déposée sur la tombe de l'Amusnaw. Le coup de starter du concours a été ensuite donné par le P/APW. Aussi, pour concrétiser ce concours, qui débute par la daïra d'Ath Yenni, la commission aura à visiter, dans les jours qui viennent les APC d'Ath Yenni, Yatafène et Iboudrarène. Les visites se poursuivront selon un calendrier établi et transmis aux 67 communes de la wilaya de Tizi Ouzou, ce qui indique que la démarche est similaire à celle adoptée pour le concours du village le plus propre de la wilaya de Tizi Ouzou, consistant à accompagner les villages participants par la présence de commissions de suivi.
Notons enfin que le concours Rabah Aïssat du village le plus propre connaît un retard cette année à cause de l'apparition de la pandémie du Covid 19 qui a impacté tous les domaines de la vie quotidienne des populations à travers non pas uniquement l'Algérie, mais le monde entier. Chose qui a contraint la commission de suivi à interrompre ses visites dans les villages jusqu'à nouvel ordre. Cet arrêt a ainsi eu comme conséquence directe le report de la cérémonie de remise des prix aux participants. Jusqu'à présent, les villages lauréats ont été à la hauteur du défi et constituent un exemple à suivre en matière de respect, de préservation et de défense de l'environnement et de l'hygiène. Un concours qui attire de plus en plus de villages.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours