L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Trafic de mercure à Guelma

Un business prospère et dangereux

La commercialisation illicite du mercure (Hg) prend des proportions alarmantes. De plus en plus de trafiquants s’y intéressent, discrètement. Pourtant, l’achat de ce genre de substances est soumis à des autorisations préalables et à des contrôles. La région de l’Est du pays connaît une recrudescence de ce trafic. Les éléments de la brigade de recherche et d’intervention (BRI) du service de la police judiciaire de la sûreté de la wilaya de Guelma ont saisi 1,051 kg de mercure blanc argenté et ont arrêté deux personnes qui le transportaient illégalement dans la commune d’Oued Zenati, a indiqué, hier, la cellule de communication de ce corps de sécurité. Les deux suspects qui transportaient ce métal liquide dans une bouteille en plastique ont été interpellés à la sortie ouest d’Oued Zenati en direction de Constantine. Un dossier judiciaire a été dressé à l’encontre des mis en cause, âgés de 22 et 28 ans et originaires de la wilaya de Batna pour «possession et transport de produits chimiques sensibles, dangereux et prohibés» et ils ont été présentés devant les instances judiciaires près le tribunal d’Oued Zenati. il s’agit de la troisième affaire de transport illégal de mercure blanc argenté, traitée depuis le début du mois de février courant après celles ayant permis de saisir 3 kg et 353 grammes de cette matière sensible dans respectivement les deux communes de Nechmaya et Aïn Bendeida et l’arrestation de quatre personnes.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours