L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Gara Djebilet

Tebboune veut une ville minière

Le Président de la République a insisté sur le lancement immédiat de la réalisation du complexe sidérurgique de Béchar.

Le président de la République,  Abdelmadjid Tebboune a mis l'accent, aujourd'hui à Tindouf, sur l'importance de réaliser "une ville minière" autour du gisement de Gara Djebilet, insistant, par ailleurs, sur le lancement immédiat de la réalisation du complexe sidérurgique de Béchar.Le Président Tebboune qui procédait à la pose de la première pierre du projet de réalisation d'une usine de traitement primaire du minerai de fer extrait du gisement de Gara Djebilet, a souligné l'importance d'assurer tous les services, à l'instar de l'électricité et du réseau d'eau pour la base vie et pour la population à l'avenir, "dans le cadre d'une véritable ville minière".Selon le Groupe industriel minier (Sonarem), le projet intégré du gisement de Gara Djebilet qui devrait contribuer à la création de 25.000 emplois directs et de 125.000 emplois indirects, verra l'édification de structures d'habitation et sociales, dont celles relatives à la ville minière de Gara Djebilet.Affirmant que le gisement de Gara Djebilet, entrée en phase d'exploitation et de valorisation depuis plus d'une année, ouvrait de "grandes" perspectives économiques et de développement pour l'Algérie, le Président Tebboune a insisté sur le lancement "immédiat" de la réalisation du complexe sidérurgique de Béchar.La réalisation de l'usine sidérurgique de Béchar destinée à la production du rail et du profilé en acier "doit être lancée dès maintenant pour être au rendez-vous en septembre 2026", a souligné le président de la République.Ce complexe, qui sera réalisé dans la zone industrielle de "Toumiat" dans la wilaya de Béchar, s'inscrit dans le cadre de l'exploitation intégrée de la mine à travers une série d'installations et d'infrastructures, dont la ligne ferroviaire Gara Djebilet-Béchar et l'usine de traitement primaire du minerai de fer.Le président de la République a qualifié, par ailleurs, le projet de Gara Djebilet de "bonne nouvelle" pour la région sud-ouest du pays, saluant le "grand" développement de l'industrie sidérurgique en Algérie.Il a expliqué, dans ce cadre, que les produits algériens, tels que le rond à béton, sont demandés et recherchés sur les marchés internationaux, notamment en Afrique, en Europe et en Asie, grâce aux usines d'Oran et de Bellara (Jijel).La production sidérurgique de l'Algérie a augmenté, grâce aux complexes d'El Hedjar, de Bellara (Jijel) et de Bethioua (Oran), passant à 6 millions de tonnes en 2023 contre 1 million de tonnes en 2013, selon les chiffres présentés par le Groupe Sonarem.Selon les prévisions de Sonarem, la production devrait doubler pour atteindre 12 millions de tonnes à l'horizon 2026.L'Algérie a importé pour un (1) milliard de dollars de matières premières pour l'industrie sidérurgique l'année écoulée, ce qui fait du développement de la production locale de matières premières pour l'industrie sidérurgique une "nécessité stratégique", affirme le groupe Sonarem.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré