L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Cancer du poumon

Roche-Algérie sensibilise

Avec 4774 cas/an, il reste la première cause de décès par cancer en Algérie.

« Empêcher le tabac à vous couper le souffle », tel est le slogan adopté par la campagne de sensibilisation au cancer du poumon qui a causé, en 2020, quelques 4333 décès en Algérie.
À l’occasion de cette campagne lancée par les laboratoires « Roche-Algérie », en partenariat avec l’Association « El Amel », le Centre Pierre et Marie Curie (Cpmc) et les média sociaux « Fahamni f’Sahti » et « Esseha.com », s’engagent, auprès de la population en général, les patients et les associations de patients, à travers une campagne à 360° « Novembre blanc ».
Le tabagisme est le principal facteur de risque de cancer du poumon. Il est responsable de neuf cancers sur 10 chez les hommes (87%) et de sept cancers sur 10 chez les femmes (70 %). Ce facteur négatif multiplie par 10 à 15 fois le risque de cancer du poumon par rapport à un non-fumeur.
Le risque de développer un cancer pulmonaire augmente avec la quantité de tabac consommé, mais aussi et surtout l’ancienneté de consommation tabagique, nous apprend un communiqué de presse qui explique que ce risque diminue régulièrement après l’arrêt de consommation de tabac. Il est divisé par deux entre 5 et 10 ans après l’arrêt, et au bout de 15 à 20 ans (sans tabac) il est proche de celui qui n’a jamais fumé.
La campagne « Novembre blanc » se décline via un affichage mobile, par habillage des bus urbains, sensibilisant le grand public sur l’arrêt du tabac. Une campagne sur réseaux sociaux, sensibilise les fumeurs sur le tabac et ses méfaits et une vidéo retraçant le parcours du patient atteint d’un cancer du poumon en expliquant les barrières rencontrées pour une prise en charge optimale.
« Roche Algérie » s’engage aussi, durant le mois de « Novembre blanc », à continuer son programme de formation continue pour partager, autour des avancées cliniques et de la médecine personnalisée dans la prise en charge thérapeutique des patients atteints de cancer du poumons, via une rencontre scientifique impliquant les différentes spécialités pour parler de la nécessité du diagnostic précoce afin d’améliorer le pronostic de la maladie et des avancées thérapeutiques réalisées permettant une meilleure qualité de vie.



De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours