L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Marques mondiales de prêt- à- porter

Où en est le «made in bladi»?

Les consommateurs découvrent des produits locaux dans les magasins de leurs marques préférées.

Un an après, où en est-on? C'est la question posée par le ministre du Commerce à la délégation d'opérateurs économiques représentant des marques mondiales dans le domaine du textile et du prêt-à-porter. Tayeb Zitouni a, en effet, tenu, jeudi dernier, une réunion d'évaluation de la première année de l'investissement local dans la production des marques mondiales de vêtements. Une rencontre- bilan qui sonne comme une piqûre de rappel pour ces «investisseurs» afin qu'ils tiennent leurs engagements. En 2023, le président Abdelmadjid Tebboune avait ouvert la voie à un retour contrôlé des importations, notamment dans le secteur du prêt-à-porter. Cependant, cette ouverture n'était pas sans conditions. Un accord a été conclu entre le gouvernement et les investisseurs étrangers pour favoriser un partenariat mutuellement bénéfique. De nombreuses marques se sont engagées à investir dans la production locale, contribuant ainsi à l'économie nationale et créant des emplois. Un an plus tard, les résultats sont encourageants. Les consommateurs algériens sont agréablement surpris de découvrir des produits «Made in Algeria» dans les magasins de leurs marques préférées. Des géants tels que Decathlon ont non seulement investi dans des usines locales, mais exportent également une partie de leur production vers d'autres pays. Decathlon prévoit de produire environ 2 millions de pièces de vêtement en Algérie d'ici la fin de 2024, dont une part significative sera destinée à l'exportation.
D'autres marques telles que Okaidi, Celio, Jennyfer, Zara et LC Waikiki ont également rejoint le mouvement en signant des accords avec le complexe textile algéro-turc Tayal basé dans la zone industrielle de Sidi Khettab dans la wilaya de Relizane. Cela afin de produire localement certains de leurs produits Malgré une approche plus discrète, ces marques contribuent également à renforcer l'industrie textile nationale. La qualité et le prix compétitif des produits fabriqués localement ont attiré l'attention, au point que certains articles se retrouvent même dans les magasins Decathlon en France. Certains compatriotes expatriés ont même adopté une stratégie de «cabas inversé», en ramenant avec eux des produits locaux pour les revendre dans le Vieux Continent. Toutefois, malgré ces avancés les choses demeurent loin des objectifs tracés. Ce qui a poussé Tayeb Zitouni à faire un coup de pression, sans équivoque, à ces opérateurs en les réunissant. Le ministre a ainsi rappelé aux opérateurs économiques leur engagement envers la transition vers la production locale. Au cours de cette rencontre, les parties ont passé en revue l'évolution des investissements privés dans la production locale de marques mondiales, évaluant les performances et les résultats obtenus. Des discussions ont eu lieu sur les moyens efficaces de promouvoir et de développer ce secteur conformément à un plan annuel. Tayeb Zitouni a souligné que le gouvernement a fourni toutes les incitations et les conditions favorables pour soutenir cette transition, en accord avec les directives du président Abdelmadjid Tebboune. La stratégie adoptée vise à réduire la facture d'importation, satisfaire les besoins du marché national et orienter vers l'exportation.
Le ministre a également insisté sur l'importance pour les importateurs de structurer les prix à l'importation et de garantir des tarifs raisonnables et justifiés. Cette mise au point claire vise à assurer un partenariat équilibré et durable.
Les franchisés qui ont vu certaines de leurs nouvelles collections bloquées au port ont reçu un avertissement clair: la pérennité de leur activité dépend d'une approche gagnant-gagnant. Dans la nouvelle Algérie, cela signifie la création d'emplois, de richesse et de valeur ajoutée... 

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours