L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Rapport du département d’état us dans le monde

Note complète à l’armée algérienne

«Le rythme régulier des opérations de balayage (menées par l’ANP) a réduit considérablement les capacités des groupes terroristes…»

Le rôle joué par l'Algérie dans la résolution des crises libyenne et malienne, la lutte antiterroriste et la contrebande dans la zone sahélo-sahélienne n'ont pas échappé à l'oeil vigilant des Américains. Les groupes terroristes dans la région sont dans l'incapacité d'opérer en Algérie grâce aux efforts menés par l'Armée nationale populaire (ANP) et les forces de sécurité, ayant conduit à l'anéantissement de leurs capacités de nuisance, relève le rapport annuel sur le terrorisme dans le monde, publié le 24 juin à Washington, par le Département d'Etat des USA. «L'Algérie a poursuivi ses efforts importants pour prévenir les activités terroristes à l'intérieur de ses frontières», indiquent les rédacteurs du document qui notent que les organisations terroristes, qui continuent à opérer dans la région n'ont pas mené d'attaques en Algérie en 2019. «Le rythme régulier des opérations de balayage (menées par l'ANP) a réduit considérablement les capacités des groupes terroristes à opérer en Algérie», constatent les services de Mike Pompeo qui s'appuient sur des rapports incontestables de spécialistes en matière de lutte antiterroriste.
Il ne se passe en effet pas un jour où le ministère de la Défense ne fasse part de communiqué indiquant l'élimination de terroristes, de leurs caches, d'interception d'armes, de saisie de drogue, de démantèlement de trafic en tous genres, servant à leur financement. Une activité accrue, quotidienne et sans relâche concentrée surtout aux frontières. Les revers infligés aux groupes terroristes qui ont en fait leur nouveau théâtre d'opérations après qu'ils eurent été laminés dans les agglomérations et les grandes villes ont permis aux forces de sécurité de se rendre maîtres du terrain, et de démanteler ces derniers bastions du terrorisme. L'Algérie est devenue un terrain miné pour eux. Une «citadelle» imprenable.
L'Algérie demeure «un environnement opérationnel difficile pour les groupes extrémistes armés dans la région», affirme le Département d'Etat des Etats-Unis qui souligne qu'ils ont fait de bon nombre de pays voisins leur terreau. «L'activité terroriste en Libye, au Mali, au Niger et en Tunisie ainsi que le trafic d'êtres humains, d'armes et de stupéfiants ont contribué à la menace globale, en particulier dans les régions frontalières», indique le rapport de la diplomatie américaine qui précise que l'Algérie et les Etats-Unis continuent de bâtir et de renforcer leur partenariat en matière de contre-terrorisme grâce à «un dialogue régulier et à l'échange d'expertise technique».
Une coopération qui ne date pas d'aujourd'hui. «L'Algérie demeure un partenaire clé dans les efforts mondiaux de lutte contre le terrorisme», avait souligné le département d'Etat américain, dans son Rapport mondial 2014 de lutte contre le terrorisme, qui a mis en exergue les efforts soutenus de l'Algérie dans la lutte antiterroriste au niveau régional et international, en 2019. Le Département de Mike Pompeo a notamment mis en relief le rôle joué par l'Algérie en matière de renforcement des capacités de la région Afrique de l'Ouest au sein du Gctf (Global Counter terrorism Forum). L'Algérie a participé aux réunions conjointes de ce groupe et «assumé un rôle de leadership au sein d'Afripol le mécanisme de coopération policière de l'Union africaine basé à Alger, qui a pour mandat de renforcer la coopération policière africaine et de prévenir la criminalité transnationale et le terrorisme.» notent les services du chef de la diplomatie américaine.
Ce mécanisme de coopération policière de l'Union africaine basé à Alger a pour mandat de renforcer la coopération policière africaine et de prévenir la criminalité transnationale et le terrorisme. En somme, c'est toute la stratégie adoptée par l'Algérie (dépolitisation des mosquées, la promotion d'un islam de paix...) pour contrer la violence extrémiste qui a été passée en revue. Un exemple en matière de lutte antiterroriste salué par Washington.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours