L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Election présidentielle

Les indépendants en invités surprise?

Cette catégorie de personnel politique peut constituer une force convoitée…

La prochaine élection présidentielle anticipée sera particulière tout au long du déroulement de son processus. Contrairement aux élections présidentielles précédentes, la prochaine sera caractérisée par la présence d'une force «extrapartisane», à savoir le bloc des indépendants qui a causé la surprise durant les dernières législatives et les élections locales. Ce bloc s'est forgé dans une conjoncture particulière, c'est-à-dire durant l'émergence de l'élan populaire de 22 février 2019. Une occasion qui a vu le recul des partis politiques et leur fuite en avant face à la nouvelle situation qui a chamboulé toute la scène politique nationale. Tout le monde s'est «retiré» de la vie politique d'une manière provisoire, en laissant l'orage passer pour pouvoir se situer face à cette nouvelle réalité faite du rejet de tous les symboles de l'ancien «système» et son personnel politique. Durant tout ce temps-là, une surprise a été réservée à l'opinion publique nationale. C'était la montée fulgurante des indépendants durant les joutes électorales qui ont suivi le processus du changement politique qui s'est opéré après le refus du 5e mandat et le départ des tenants du régime de Bouteflika.
Personne ne s'y attendait, à commencer par le bloc des indépendants, qui s'est taillé la part du lion, après avoir participé aux législatives et aux précédentes élections locales.
Cet état de fait a suscité l'étonnement de la classe politique de l'époque, surtout que cette dernière était dans le viseur des manifestants lesquels étaient des millions à exiger la refonte politique et la révision de la pratique politique, avec le changement profond y afférent, y compris la classe politique, à travers les partis qui la constituaient.
Dès lors, les citoyens ont choisi la méthode la plus simple et la moins compliquée pour accéder à la participation à la vie politique. C'était celle de constituer une liste pour entrer dans la bataille électorale des législatives et des locales.
Cette démarche avait pris de l'ampleur surtout que le président de la République avait pris l'engagement d'instruire les responsables de l'État de préparer un texte de loi permettant de financer des listes constituées de jeunes candidats. Cette mesure a déclenché une véritable dynamique politique qui a vu un nombre important de jeunes se diriger vers les services concernés pour constituer le dossier de candidature afin de participer aux joutes électorales. Depuis l'adoption de ladite loi, dont l'État assure le financement, des listes de jeunes dans le cadre de lutte contre l'argent sale qui avait envahi la sphère politique, le Parlement et les Assemblées populaires communales ont été envahies par des jeunes et des listes, dans leur majorité, appartiennent aux indépendants. C'était la première fois dans l'histoire des élections en Algérie qu'un nombre aussi important de listes constituées d'indépendants ont pu obtenir des résultats spectaculaires.
Depuis cette expérience, inédite dans les annales politiques du pays, les indépendants sont devenus une force avec laquelle il fallait compter.
Le groupement des indépendants est devenu un partenaire dans la gestion des rapports de force au sein des institutions élues de l'État. L'élection présidentielle anticipée du 7 septembre prochain constituera un enjeu très important dans la vie politique du pays. Elle sera engagée sur fond de véritable concurrence électorale qui exigera un bloc politique soudé et une stratégie d'alliances harmonieuse.
Cela ne peut se faire sans la prise en considération du potentiel des Indépendants et leur rôle dans la détermination des règles du jeu, démocratique et électoral à la fois.
Les groupes politiques et les blocs d'alliance doivent d'ores et déjà réfléchir d'une manière sérieuse à la meilleure manière possible qui puisse capter le potentiel des groupes indépendants dans la perspective de renforcer les chances de victoire du candidat en question, dans le cadre du prochain scrutin.
Le bloc des indépendants pourrait être l'arbitre du processus électoral de la prochaine «consultation».
Il est primordial que les forces politiques traditionnelles puissent développer une nouvelle approche d'alliance en recourant aux candidats indépendants comme s'ils constituent une force incontournable durant la prochaine joute électorale.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours