L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Ils appellent à l’ingérence étrangère

Les enragés de Londres et Paris

Sachant que la mobilisation est quasiment inexistante à cause de leurs manipulations pernicieuses et dangereuses à l’égard de la stabilité du pays, la nébuleuse rachadiste et les doctrinaires identitaires jouent en concert la carte de la Kabylie et autres cartes versant dans des appels à l’ingérence dans les affaires de l’Algérie.

Les sbires des officines étrangères qui servent les agendas de leurs mentors impérialistes et champions de l'ingérence dans les affaires des pays souverains, ne cessent de se faire démasquer. Les forces obscures qui constituent la trame de fond des puissances étrangères dont le chantage impérialiste n'est pas à démontrer, foncent dans leur frénésie complotiste en surfant sur toutes les vagues possibles dans la perspective d'envenimer la situation politique dans le pays et exacerber davantage le climat d'instabilité et de déstabilisation.
La nébuleuse islamiste du Rachad et les affidés des doctrinaires identitaires dont les connivences avec les impérialo-sionistes sont établies d'une manière manifeste, recourent à la propagande mensongère comme à l'accoutumée pour faire croire sur les réseaux sociaux, que leur mobilisation est intacte. Mais la réalité est toute autre, le terrain est têtu, il dément mordicus leurs élucubrations et psittacismes exercés sur les réseaux sociaux d'une manière mièvre et médiocre. Cette stratégie mensongère, qui vise à présenter les réalités comme étant une espèce de cataclysme et une situation dramatique par excellence, est le propre d'une guerre de quatrième génération où le Net dans son ensemble est utilisé comme un moyen déformant et dénaturant de la réalité objective dans toutes ses contradictions.
Mais comme la manipulation a eu un effet au tout début de cette technologie du virtuel et ses saltimbanques, aujourd'hui cette méthode n'est plus rentable. La raison est toute simple, le temps est un mauvais allié de ce genre de manipulation et d'endoctrinement des masses. C'est le cas des agents et mercenaires se disant algériens, qui activent pour le compte des nébuleuses et des officines étrangères. Que ce soit pour les anciennes puissances coloniales ou pour le Makhzen lequel s'avère un bras séculier desdites forces impérialistes aux visées interventionnistes et néocoloniales, ces pseudos Algériens sont démasqués et leurs stratagèmes ont été déjoués.
La dernière des manipulations des plus criardes, est bien le slogan pernicieux de «haya Allah ahrar Tizi Ouzou». Ce slogan est en train de connaître une instrumentalisation des plus perfides et sournoises de la part de la nébuleuse du Rachad à travers son représentant à Londres, un agent connu pour ses accointances avec plusieurs services de renseignements occidentaux.
Après avoir joué la carte du «Hirak» au niveau de la capitale et les autres régions du pays, voilà que ce bras séculier des officines étrangères joue la carte de la Kabylie, lui qui est l'ennemi potentiel de cette région par son aveu propre à travers ses publications filmées via le Youtube. omme il est frappé d'amnésie à force d'obéir aux agendas de ses maîtres d'outre-mer, il a oublié ses attaques à l'égard de cette région profondément attachée à l'Algérie en versant dans la récupération des citoyens de Tizi Ouzou pour continuer à faire huiler son «Paypal» et «honorer» son engagement en sa qualité de mercenaire pour le compte de ses mentors de l'étranger.
Sachant que la mobilisation est quasiment inexistante à cause de leurs manipulations pernicieuses et dangereuses à l'égard de la stabilité du pays, la nébuleuse rachadiste et les doctrinaires identitaires jouent en concert la carte de la Kabylie et autres cartes versant dans des appels à l'ingérence dans les affaires de l'Algérie. Ils savent pertinemment que les carottes sont cuites et que le temps de la récréation est terminé, ils espèrent à travers «haya Allah ahrar Tizi-Ouzou» faire réhabiliter un élan populaire qui n'était nullement leur oeuvre. Bien au contraire, ces forces obscures sont la source de la démobilisation des pans entiers d'Algériens et d'Algériennes qui ont vu que l'élan populaire de 22 février 2019 a été détourné de ses objectifs et de sa trajectoire initiale. Les «professionnels» du chaos et de la déstabilisation des pays souverains sont en déroute, la preuve, c'est qu'ils confondent pêle-mêle tout. Ils font la chose et son contraire, d'un ennemi avéré de la Kabylie à un «partisan» et adepte de cette dernière, cela renseigne sur les objectifs dignes de mercenariat et des agendas qui leur ont été tracés. La déroute des nébuleuses sus-citées les a poussés à s'attaquer y compris aux gens du Sud du pays en les qualifiant de traîtres du fait qu'ils versent dans la revendication sociale et leurs préoccupations quotidiennes.
Pour ces agents des officines étrangères cela déroute leur action déstabilisatrice qu'ils justifient à travers le «Hirak».
Le plan ourdi a été bel et bien démasqué et déjoué, c'est ce qui explique leur rage et leur désarroi.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours