L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Ali Ouelhadj succède à Gousmia

Le nouveau patron de la Gendarmerie installé

«La campagne intense et acharnée ciblant notre pays et son armée n'est que la partie émergée de cette guerre perfide déclarée contre l'Algérie.»

Le général de corps d'armée Saïd Chanegriha, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire, a présidé, hier, la cérémonie de passation de pouvoir et l'installation du général Ali Ouelhadj Yahia dans les fonctions de nouveau commandant de la Gendarmerie nationale en succession au général-major Gouasmia Noureddine. En la circonstance, le chef d'état-major ordonne à la composante d'exercer sous son autorité et d'exécuter ses ordres et ses instructions dans l'intérêt du service, conformément au règlement militaire et aux lois de la République en vigueur. Il ne manquera pas de prononcer par la même occasion une allocution lors d'une rencontre avec les hauts cadres du corps qui dépend du Haut Commandement de l'Armée nationale populaire dans laquelle il a signifié que «les complots et les manoeuvres qui se trament contre l'Algérie, et les conspirations échafaudées contre son peuple, auxquels nous n'avons cessé de mettre en garde à maintes occasions, ne sont pas le fruit de l'imagination comme prétendent certains sceptiques», affirmant «mais sont une réalité désormais évidente et manifeste, dont les dessous sont connus de tous». Le général de corps d'armée a dénoncé clairement certains médias qui s'attaquent à l'Algérie, son peuple et son armée en soulignant: «La campagne intense et acharnée ciblant notre pays et son armée, à travers certaines tribunes médiatiques étrangères et réseaux sociaux, n'est que la partie émergée de cette guerre perfide déclarée contre l'Algérie», liant ces attaques à des représailles «en guise de vengeance pour ses prises de position immuables envers les causes justes, son engagement à préserver sa souveraineté nationale, et ses décisions libres et affranchies de toute forme de soumission ou sujétion», a-t-il affirmé. C'est à cet effet, qu'il a tenu à rappeler que «l'Armée nationale populaire saura faire face à tous ceux qui guettent notre pays pour exécuter leurs plans malveillants, appuyée dans cette noble mission par le vaillant peuple algérien». Le chef d'état-major ne laissera pas cette occasion passer sans aborder les témoignages admirables de solidarité affichés par le peuple, ces derniers jours, suite à la propagation inquiétante de la pandémie de Covid-19. Il déclare: «De cette tribune, je me remémore avec vous, avec une grande fierté, les belles images de solidarité manifestées par notre peuple, ces derniers jours, suite à la propagation inquiétante de la pandémie de Covid-19, à travers sa mobilisation aux côtés des institutions de son Etat, dans un effort collectif louable, visant à minimiser les retombées de cette crise sanitaire.» Et ce, a-t-il aimé faire remarquer «en prêtant main forte aux malades et aux professionnels de la santé publique, dans un immense élan populaire». Qualifiant cet élan patriotique comme une grande qualité de solidarité, le général de corps d'armée atteste qu'elle «n'est pas étrangère à ce peuple authentique, face auquel le colonisateur barbare a échoué, pendant un siècle et un tiers de siècle, avec toute sa puissance et sa cruauté, à éteindre la flamme de la Révolution dans son esprit collectif ou à effacer ses valeurs et son identité nationale ancestrale». Un peuple, poursuit-il, «à la volonté ferme et détermination résolue, qui ne pourra être berné ni trompé ou dupé par aucune partie, quelles que soient sa ruse et sa malveillance, pour faire passer ses plans et projets sournois». Le chef d'état-major de l'ANP, qui est bien imprégné de la situation précisera:
«La mobilisation de toutes les franges des enfants de cette patrie, aux côtés de leurs frères de l'Armée nationale populaire, digne héritière de l'Armée de Libération nationale, dérange et perturbe les ennemis, qui savent pertinemment que leurs tentatives désespérées ne sauront aboutir, tant que le peuple et son armée sont unis, et leurs rangs alignés sur le même front, hommes et femmes, comme un rempart inébranlable face aux complotistes qui ne réussiront jamais à souiller cette terre pure.» Ce n'est pas la première fois que le chef d'état-major de l'ANP rend hommage au peuple, et, dans des circonstances pareilles, le message est lourd de sens, notamment en ces moments et au moment de l'installation du nouveau patron de la Gendarmerie nationale dont la tâche est conséquente.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours