L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Bejaia

Le gang de Gouraya ne sévira plus

Les services du groupe régional de la Gendarmerie nationale de Béjaïa ont mis fin aux activités d'un gang de malfaiteurs, composé de quatre individus.

Alors que deux individus sont encore en fuite, les deux autres membres, spécialisés dans le vol au niveau de la zone touristique de gouraya, ont été arrêtés. L’affaire fait suite aux différentes plaintes de citoyens et touristes, victimes d’actes de vandalisme et d’agressions sur leurs biens et personnes. Le déclenchement effectif des investigations est intervenu après qu’un citoyen ait porté plainte, déclarant une effraction de son véhicule après avoir brisé la vitre de le portière gauche et que le sac à main de sont épouse avait été volé. La cambriolage s’est produit alors que le couple déjeunait un peu plus loin sur l’espace vert destiné à la détente au niveau de ce lieu touristique fortement fréquenté. Immédiatement, une patrouille a été constituée et dépêchée sur les lieux. L’intervention des gendarmes s’est soldée par l’arrestation de deux personnes âgées de 23 à 34 ans résidant à Béjaïa. Elles ont été transférées au quartier général de la brigade pour audition. Devant la victime, l’un des deux suspects a été identifié. Il a avoué le forfait pour lequel il a été arrêté. Le deuxième suspect en fera de même reconnaissant avoir commis plusieurs vols similaires au niveau des sites touristiques de Cap Carbon et des Aiguades. L’enquête est toujours en cours pour retrouver les deux autres acolytes du réseau, qui demeurent toujours en fuite. Une dossier a été constitué à leur encontre et transmis aux autorités judiciaires compétentes. Ils seront incessamment traduits en justice pour constitution d’une bande de malfaiteurs et agressions sur les biens d’autrui. Par ailleurs, les services de police de Béjaïa ont interpellé un individu qui se faisait passer pour un Palestinien. L’individu en question est un repris de justice qui venait d’être remis en liberté. N’ayant pas où se rendre, il errait dans les rues, mais non sans provoquer les habitants et proféraient des menaces. Signalé par les citoyens de la ville, les services de police n’ont pas tardé à intervenir et l’interpeller. On ne sait pas pour l’heure le sort qui lui a té réservé après son audition.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours