L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Pour la période du 23 au 30 novembre en cours

Le Conseil de la nation pointe ses rendez-vous

Le CN rejette catégoriquement l’idée de « la loi du plus fort » concernant l’agression sioniste contre Ghaza.

Face aux agressions de l'entité sioniste qui continue à commettre les crimes de guerre les plus monstrueux à l'encontre de Ghaza et le peuple palestinien frère depuis plus de 45 jours faisant des milliers de morts, le bureau du Conseil de la nation a «mis en avant» le sursaut des consciences vives ayant répondu à l'appel du président de la République pour traîner ces criminels devant la justice. «L'Histoire contemporaine retiendra cette entité d'occupation, otage de ses humeurs conduite par la haine vouée au pays des braves», a ajouté le bureau du Conseil de la nation, lors de sa réunion élargie aux présidents des groupes parlementaires et contrôleur parlementaire. À ce propos, le bureau du Conseil de la nation a souligné le rejet catégorique par l'Algérie de «la loi du plus fort» imposée par les puissances occidentales qui dissimulent les crimes sionistes au su et au vu de la communauté internationale. Ces puissances se dérobent de leur responsabilité pour régler la cause palestinienne, et il en va de même pour la cause sahraouie qui ne cesse de perdurer, bien que qualifiée par l'ONU comme question de décolonisation, a conclu la même source.
Lors de cette réunion présidée par Salah Goudjil, président du Conseil de la nation, il a été décidé de fixer le calendrier des travaux du Conseil de la prochaine période, avec la reprise des plénières à partir de lundi 27 novembre au 30 novembre par la présentation et l'examen du texte de loi relatif à la presse écrite et à la presse électronique, ainsi que le texte de loi relatif à l'activité audiovisuelle.
Il s'agit également, précise le communiqué, de l'examen du texte de la loi organique, modifiant et complétant la loi organique 18-15 du 2 septembre 2018 relative aux lois de finances, modifiée et complétée et du vote durant la même période de la disposition contestée entre les deux chambres du Parlement dans le cadre du texte de loi relatif aux forêts et aux richesses forestières (articles 27 et 136).
Le bureau du Conseil a profité de la tenue de la réunion pour féliciter le Premier ministre pour la confiance placée en sa personne par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, affirmant que «le Conseil de la nation veillera à aller de l'avant dans la consolidation de la coordination et la complémentarité institutionnelle, afin de traduire sur le terrain les 54 engagements du Président». Le bureau a ainsi rappelé les orientations du Président, lors de la clôture de la Semaine mondiale de l'entrepreneuriat, ainsi que les décisions qui ont redonné de l'espoir et rassuré les entrepreneurs, renforçant leur confiance envers les institutions de l'État. Par ailleurs, le bureau élargi a procédé à l'examen et au débat des propositions des Commissions permanentes, notamment ce qui relève de l'organisation de journées d'études et de rencontres parlementaires, en sus de la tenue de séances d'audition des membres du gouvernement et la programmation des missions d'information temporaires. 

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours