L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

IL N'EXCLUT PAS UNE AUGMENTATION DES PRIX DES LOGEMENTS, AADL 2

La mauvaise surprise de Tebboune

Le ministre de l'Habitat qui affirme que cette hausse n'a pas encore été décidée, avoue toutefois qu'elle oscillerait entre 5% et 10%...

Mauvaise nouvelle pour les souscripteurs Aadl 2: ils risquent de payer plus cher leurs futurs logements. En effet, le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Abdelmadjid Tebboune a affirmé, jeudi dernier à Alger, qu'une éventuelle hausse des prix des logements Aadl2 n'était pas à exclure. «La hausse des prix des logements n'est pas à l'ordre du jour et aucune décision n'a été prise dans ce sens, mais cette question n'est pas à exclure concernant les souscripteurs au programme Aadl2», a indiqué le ministre qui effectuait une visite d'inspection de nombre de projets relevant de son secteur dans la wilaya d'Alger.
Néanmoins, Tebboune avoue qu'une réflexion sur la question est en cours, puisqu'il donne déjà la fourchette de ces augmentations. «Si une telle décision venait à être prise, la hausse oscillerait entre 5% et 10%», a tenu à préciser le ministre avant de rappeler que l'Etat prenait actuellement en charge 50% du coût de réalisation des logements, selon la formule location-vente supervisée par l'Agence nationale de développement et d'amélioration du logement, Aadl.
Concernant les souscripteurs au programme Aadl1, une décision «officielle» a été prise pour le maintien des prix proposés, soit 2.100.000 DA pour un F3 et 2.700.000 DA pour un F4.
Cependant, le ministre de l'Habitat a apporté son lot de bonnes nouvelles lors de sa visite algéroise. Les souscripteurs Aadl de la capitale sont les premiers à être rassurés puisqu'à Alger, 91.500 logements sont actuellement en cours de réalisation selon la formule location-vente, avec des taux d'avancement variables. Les sites concernés sont: Djenane Sfari (1 500 unités), Aïn Malha (1500 unités), Ouled Fayet 1 (1500 unités) et Ouled Fayet 2 (1500 unités), El Kerrouche à Reghaïa (5000 unités), Djenane Nouar Ellouz à Aïn Bénian (500 unités), Aïn Bénian (600 unités), Dermouche 3 à Bordj El Bahri (1100 unités), Bordj El Bahri (600 unités) et Heuraoua (1 400 unités). Il s'agit aussi de la nouvelle ville de Sidi Abdallah (35.900 unités) la nouvelle ville de Bouinan (21.700 unités), Douaouda (1200 unités), Chaïba à Tipasa (1900 unités), Fouka (1200 unités), Bou Ismaïl 1 (2100 unités), Bousmaïl 2 (2400 unités), Khemis El Khechena à Boumerdès (3000 unités). Outre les sites précités, cinq autres projets ont été soumis au gouvernement pour adoption en vue de la réalisation de 5900 unités à Sidi Abdallah, Faïzi et Kharrouba (Boumerdès), outre 1000 logements à Ouled Fayet, objet de consultations pour le choix du maître d'oeuvre.
Les logements en question seront destinés aux souscripteurs au programme 2001-2002 (sites de Djenane Sfari-Aïn Malha, Réghaïa, Ouled Fayet, Sidi Abdallah et Bouinan), alors que le surplus profitera aux souscripteurs de 2013.
Au mois de juin prochain, l'Aadl procèdera à la remise des clés de 1200 logements à Djenane Sfari et de 1200 autres logements à Ouled Fayet au profit des souscripteurs aux programmes 2001-2002 qui ont commencé à recevoir leurs décisions de pré-affectation à partir du 8 février, a fait savoir le ministre.
300 autres unités seront distribuées d'ici la fin de l'année à Ouled Fayet et Djenane Sfari où les travaux de voirie connaissent un avancement sensible.
Abdelmadjid Tebboune a insisté sur l'impératif d'entamer les travaux d'aménagement et de voirie parallèlement à la réalisation des logements pour réduire les délais de réception des projets. Les logements en voie de réalisation à Ouled Fayet s'inscrivent dans le cadre du «quartier structurant de l'entrée ouest d'Alger», considéré comme un pôle urbain intégré qui compte 18 écoles primaires, huit CEM, six crèches, une maison de jeunes, une polyclinique, une mosquée, un siège de sûreté urbaine, un marché et une gare routière.
La nouvelle ville de Sidi Abdallah se prépare, elle, à accueillir 8000 nouvelles familles qui bénéficieront de logements Aadl d'ici à décembre 2016. L'Aadl à Alger semble donc sur la bonne voie...

Programme LPP
Les pré-affectations à partir du 15 mars
L'Entreprise nationale de promotion immobilière (Enpi) entamera la remise des décisions de pré-affectation aux souscripteurs au programme de logement public promotionnel (LPP) à partir du 15 mars prochain, a annoncé jeudi dernier le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Abdelmadjid Tebboune. Dans des déclarations à la presse en marge de sa visite d'inspection des projets relevant de son secteur à Alger, M.Tebboune a indiqué que «les décisions de pré-affectation devaient être remises aux souscripteurs au programme LPP en décembre 2015, cependant certaines données nous ont contraints à reporter cette opération», ajoutant que «cela se fera le 15 mars». Il a également annoncé que le prix définitif des logements serait évalué sur la base du prix du mètre carré, soit 95.000 DA, sachant que la superficie d'un F3 avoisine les 75 m² contre 100 m² pour un F4 et 120 m² pour un F5.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours