L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Glissements de terrains et inondations

Désagréments d’automne

Les curages et nettoyages récents des avaloirs et des puisards étaient prudents.

Ils ont sorti leurs parapluies, les Algérois et autres citadins du nord-centre du pays, suite aux perturbations climatiques annoncées par l'Office national de la météorologie (ONM) qui avait averti, lundi dernier, que «de fortes pluies, parfois sous forme d'averses orageuses, affecteront, mardi et mercredi, plusieurs wilayas du centre et de l'est du pays».
Normal qu'ils aient pris donc leurs devants, certes, pour ceux qui ont entendu le communiqué diffusé par la radio et autres médias, mais surprenant pour nombre d'autres citoyens des régions citées qui ont été «agréablement» pour d'aucuns, surpris par ces pluies automnales tant désirées et si attendues lors du stress hydrique vécu terriblement durant les dernières semaines estivales. Le bulletin météorologique spécial (BMS) émis, lundi, a prévenu que les wilayas concernées par cette alerte de niveau «Orange», sont celles de Chlef, Aïn Defla, Tipaza, Alger, Blida, Boumerdès, Tizi Ouzou, Béjaïa, Jijel, Bouira et Médéa, précise ce fameux BMS, dont la validité s'étale jusqu'à, aujourd'hui, mercredi, à 6h00. La quantité des pluies, accompagnées localement de chutes de grêle, est estimée à un cumul de 20 et 30 mm, pouvant atteindre ou dépasser localement 40 mm, a précisé encore le bulletin. D'autre part, il a été signalé que d'autres wilayas sont concernées par de fortes pluies, entre 30 et 40 mm, pouvant atteindre ou dépasser localement les 50 mm. Ce sont celles de Chlef, Aïn Defla, Tipaza, Alger, Blida, Boumerdès, Tizi Ouzou, Béjaïa, Jijel, Skikda, Bouira et Médéa. La validité du phénomène en cours devait s'étaler jusqu'à aujourd'hui à 6h00.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours