L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Bouira

Ces usines qui dynamisent la région

L’arrivée de Giplait et la relance de la minoterie mettront fin à la pénurie du lait et de la semoule.

Dans un communiqué rendu public ce début de semaine, le wali de Bouira, Abdessalam Lehel Ayat, revient en détail sur les diverses opérations du développement local, réalisées au profit des jeunes, notamment le volet emploi, l'inscription et la concrétisation des structures sportives et culturelles, et ce, durant ces deux derniers mois. Le wali de Bouira explique que dans le cadre de la redynamisation et du lancement de l'activité économique et du développement local en général, il a été enregistré la création de pas moins de 2000 postes d'emploi au profit des jeunes de la wilaya. Il a été question d'inscription et d'inauguration de plusieurs structures sportives, à savoir des stades et des maticos.
L'on peut lire dans le communiqué, que grâce à la levée des contraintes et l'octroi des autorisations d'exploitation aux 24 investissements préalablement bloqués, pas moins de 900 postes d'emploi ont été offerts dont 515 postes sont créés tout de suite à l'entame de l'exploitation et de la production.
Par ailleurs, la récupération des centaines de locaux professionnels non exploités depuis des années, aura permis dès leur redistribution à plus de 1300 jeunes d'intégrer le monde du travail. Aussi l'on rappelle au communiqué de la wilaya que l'entreprise Giplait de la production du lait et ses dérivés, qui rentrera en activité dans les prochaines semaines, aura à éradiquer l'un des problèmes les plus épineux du quotidien des citoyens. Les pénuries du lait répétitives à Bouira, relèveront désormais du passé et pas moins de 100 jeunes y seront directement recrutés, bien entendu, en plus de plusieurs dizaines de postes d'emploi indirects.
Le wali de Bouira revient également sur les projets en cours de réalisation et à court terme, à savoir le fameux Park Mall, qui emploiera des centaines de jeunes durant et après sa réalisation. Idem pour la réactivation de la minoterie de Bouira «aussi à l'arrêt depuis des années», rappelle le wali. L'on parle également de la réhabilitation du marché couvert du centre- ville. Pour rappel, ce projet a été soutenu par les fonds de la wilaya à hauteur de 2 millions de dinars, il offrira de 130 à 150 postes d'emploi. En fin le chef de l'exécutif de Bouira cite l'ensemble des projets de bâtiments en cours de réalisation sur le territoire de la wilaya, «bénéfiques à plus d'un titre», précise-t-il. Ce sont des projets qui, en plus de la création des postes d'emploi, offriront diverses opportunités pour les citoyens, cela contribuera au confort de tout un chacun. En effet, il s'agit de projets de construction de logements, d'usines de production, de structures sportives et culturelles etc.
Enfin, même si le travail est un besoin élémentaire pour les jeunes, il n'en demeure pas moins que la détente et les sports ne sont pas de moindre importance. Pour ce volet sport, Abdessalam Lekhel Ayat révèle l'inscription de 13 opérations de réalisation de stades de proximité et les crédits alloués sont estimés à 6 millions de dinars l'unité.
Il y a lieu de constater qu'une dynamique économique et sociale remarquable fait surface dans la wilaya de Bouira, notamment après la disparition de cette maudite pandémie de Covid- 19. La venue de l'entreprise Giplait, la relance de la minoterie et la réhabilitation du marché couvert auront un impact de soulagement sur le quotidien des citoyens. En effet, on n'entendra plus parler de pénurie de lait ou de semoule et probablement pas de prix inaccessibles aux bourses moyennes.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours