L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Le secrétaire d'État US adjoint aux Affaires du Proche-Orient à Alger

Ce que veulent les Américains au Mali et en Libye

Concernant ces dossiers, l'Algérie et les Etats-Unis d'Amérique ont des points de vue et des positions allant dans le même sens.

D'après une annonce faite par le Département d'état américain, le secrétaire d'État adjoint par intérim aux Affaires du Proche-Orient, Joey Hood, sera, aujourd'hui, à Alger. Lors de soin séjour, Joey Hood devrait s'entretenir avec les hauts responsables du pays. Les entretiens porteront sur les relations bilatérales et régionales, notamment la crise au Mali et en Libye et le dossier du Sahara occidental. Cette visite sera également l'occasion d'annoncer un important projet de préservation culturelle, ajoute la même source. L'Algérie est un partenaire pour les Etats-Unis d'Amérique dans la région de l'Afrique du Nord et du Moyen-Orient, a souligné le responsable américain lors d'un point de presse tenu en marge de la conférence de Berlin II sur la Libye, tout en précisant que l'Algérie joue son rôle dans l'élaboration d'un plan qui va aider la Libye à sortir de sa crise. D'ailleurs, le retrait des mercenaires et autres forces étrangères, présents en force dans l'Est et l'Ouest de la Libye, devrait être le sujet brûlant des entretiens qu'aura Joey Hood à Alger. D'autant que le secrétaire d'Etat adjoint américain, aux affaires du Proche- Orient a révélé, récemment, que les Etats-Unis ont entrepris des «contacts» avec la Turquie au sujet du rapatriement de ses forces dont de nombreux combattants transférés de la Syrie vers la Libye. Un point de vue partagé par l'Algérie, comme l'a souligné le chargé d'affaires à l'ambassade des Etats-Unis en Algérie, Gautam Rana, qui a soutenu que son pays et l'Algérie ont des points de vue et des positions allant dans le même sens, soulignant que «l'Algérie joue un rôle important pour la stabilité de la région». Il faut savoir que ce n'est pas la première visite de Jey Hood dans la région puisque ce diplomate a déjà eu à effectuer une visite du 17 au 20 mai dernier en Tunisie et en Libye.
Sa tournée le conduira par la suite au Maroc où il rencontrera des représentants du gouvernement marocain, des chefs d'entreprise locaux et membres de la société civile, ajoute le communiqué. La tournée du responsable américain sera ponctuée par une visite au Koweït où il rejoindra le secrétaire d'État, Antony Blinken, déjà en visite dans la région, conclut-on. 

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours