L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Oran

255 Algériens rapatriés de Washington

Un vol est prévu pour le 16 août, il arrive de Dubaï vers l'aéroport de Constantine.

Le rapatriement des Algériens bloqués dans plusieurs capitales du monde se poursuit à un rythme effréné. La dernière opération en date remonte à la journée d'avant-hier, au cours de laquelle 255 ressortissants algériens on été rapatriés de Washington à bord d'un vol spécial ayant atterri à l'aéroport international d'Oran. Après avoir accompli les formalités policières, ils ont été conduits vers les hôtels où ils séjourneront, sous le suivi médical, soit une période d'une semaine de confinement. Le ministère des Affaires étrangères a affirmé que «l'opération de rapatriement des Algériens bloqués à l'étranger est prolongée jusqu'au 16 août prochain et ce dans un programme de vols qui touchera plusieurs pays des quatre continents».
Le ministère des Affaires étrangères ayant rendu public un programme de rapatriement s'étalant jusqu'au 9 août, a également annoncé que l'opération se poursuivrait jusqu'au 16 août avec au menu plusieurs vols devant rapatrier des Algériens bloqués à Montréal, de Dubaï vers l'aéroport d'Alger ainsi que de Dakar en transitant par la capitale de la Mauritanie, Nouakchott; celui-ci a atterri à l'aéroport d'El Oued. Demain, un seul vol est prévu à partir de l'Irak, il transportera 84 citoyens algériens bloqués en Irak, en plus d'autres citoyens bloqués dans d'autres pays. Un autre a rallié la ville de Doha vers l'aéroport de Annaba.
Pour l'Ouest du pays, l'opération se poursuit. Le 13 août, un vol a décollé de la ville turque d'Istanbul pour atterrir à l'aéroport d'Oran et un autre de Washington vers l'aéroport d'Oran. Un autre vol est prévu pour le 16 août, à partir de Dubaï vers l'aéroport de Constantine. Hier, un vol venant de Djeddah est arrivé à l'aéroport d'Alger, un vol ayant décollé de Paris est arrivé vers l'aéroport d'Alger. Toujours dans le même cadre, un autre vol, venant de Londres, est arrivé à l'aéroport d'Alger alors qu'un autre départ d'Istanbul a atterri sur la piste de l'aéroport de Constantine. Plusieurs autres vols sont arrivés de Johannesburg (Afrique du Sud), Luanda (Angola), Libreville (Gabon) et Abidjan (Côte d'Ivoire.
Deux autres vols sont arrivés, le premier, venant de Dubaï a rallié l'aéroport d'Oran tandis que l'autre a pris le départ d'Istanbul vers l'aéroport d'Alger.
Samedi dernier, cinq liaisons ont été prévues à partir de Doha, du Koweït, de la France, Khartoum au Soudan et Istanbul vers l'aéroport d'Alger. Dans son communiqué, le ministère des Affaires étrangères a souligné que «ce programme est susceptible de subir des modifications en raison des permis administratifs, des licences des administrations de l'aviation de différents pays et des procédures d'ouverture et de fermeture de l'espace aérien associées à l'épidémie de la pandémie du coronavirus par certains pays dont les citoyens seront évacués de leurs aéroports».
W.A.O.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours