L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Sous les balles des forces d'occupation sionistes à Jénine

Quatre Palestiniens tombent en martyrs

Quatre Palestiniens sont tombés en martyrs hier, sous les balles réelles des forces d'occupation sioniste, et des dizaine d'autres ont été blessés dont deux grièvement à Jénine au nord de la Cisjordanie occupée, rapporte l'agence palestinienne de presse, Wafa, citant le ministère palestinien de la Santé. Selon la même source, il s'agit d'Ahmed Taiseer Nazmi Alawneh, 24 ans, Abed Fathy Khazem, 27 ans, et Mohammed Mahmoud Aloneh, 30 ans, tués lors d'une incursion des forces sionistes dans le camp de réfugiés de Jénine et le bombardement d'une maison palestinienne.
Le ministère palestinien de la Santé avait déclaré dans un communiqué, qu'un Palestinien avait succombé à ses blessures à la tête et que neuf autres dont deux ont été grièvement blessés. Selon le directeur de l'hôpital de Jénine, Wissam Baker, cité par Wafa, deux jeunes Palestiniens ont été touchés par des balles réelles au niveau de la poitrine et que leur état de santé était critique, tandis qu'un troisième a été blessé au niveau du pied.
Citant des sources de sécurité et locales, l'agence de presse a ajouté que les forces sionistes dotées de renforts militaires avaient pris d'assaut tôt hier, la ville de Jénine et son camp de réfugiés, au milieu du tir nourri des balles et du gaz lacrymogène avant de bombarder avec un missile anti blindé, une maison appartenant au Palestinien, Fathy Hazem, père d'un deuxième martyr Raad.
Par ailleurs, des bateaux de pêcheurs palestiniens ont été ciblés mardi par des tirs de la marine d'occupation sioniste au large de la bande de Ghaza, a rapporté l'agence palestinienne de presse Wafa.
Les vedettes de l'occupation ont visé les embarcations palestiniennes au nord et au sud de l'enclave par des tirs de balles réelles et du gaz lacrymogène, les forçant à quitter les lieux. La marine de l'occupation sioniste cible quotidiennement les pêcheurs au large de Ghaza par des mitrailleuses lourdes, des obus et des canons à eau, dans le but de bloquer leur activité, pourtant source vitale de revenus pour des milliers de familles palestiniennes.
En 2021, quelque 300 agressions ont été commises contre des pêcheurs palestiniens au large de Ghaza par les forces sionistes, faisant trois morts et sept blessés, en plus de 11 arrestations et la destruction de 33 bateaux palestiniens de pêche.
Ghaza compte environ deux millions de Palestiniens qui vivent dans des conditions très précaires, en raison de l'embargo sioniste permanent imposé à l'enclave depuis près de 15 ans, détruisant l'économie locale et affectant les moyens de subsistance de la population.
Aux prises avec le blocus sioniste imposé depuis plus de quinze ans, la population palestinienne de Ghaza est confrontée à de graves difficultés socio-économiques et a subi d'incessantes attaques aériennes sionistes au cours des derniers mois.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours