L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Après les élections législatives du 22 mai

Les Palestiniens vont former un gouvernement d’union

Les factions palestiniennes ont convenu de former un gouvernement de coalition d’unité après la tenue des élections générales dans les territoires palestiniens, a annoncé un haut responsable du mouvement «Fatah».Jibril Rajoub, secrétaire général du Comité central du Fatah, a déclaré aux journalistes que le gouvernement d’unité comprendrait des représentants de toutes les factions palestiniennes. Dans le cadre du dialogue national intra-palestinien qui s’est terminé mardi soir au Caire, la capitale égyptienne, les dirigeants de 14 factions, dont les mouvements «Hamas», et «Fatah» dirigé par le président palestinien Mahmoud Abbas, se sont accordés sur la tenue des élections. Dans un décret publié à la mi-janvier, le président a annoncé que les élections générales de 2021 comprendraient des élections législatives le 22 mai, des élections présidentielles le 31 juillet, et les élections du Conseil national palestinien le 31 août. «L’accord stipule que les élections législatives aboutiront à la formation d’un gouvernement de coalition nationale qui mettra en œuvre les mécanismes convenus pour mettre fin à la division interne», a déclaré M. Rajoub. Il a ajouté que le gouvernement d’unité travaillerait sur la voie de l’unité de toutes les institutions et agences de l’Etat.»Il élaborera une politique unifiée qui sera basée sur la justice et l’égalité dans tous les districts palestiniens», a-t-il ajouté. Les dernières élections présidentielles palestiniennes ont eu lieu en mars 2005 et les élections législatives en janvier 2006.
Le comité central du mouvement palestinien «Fatah» s’est d’ailleurs réuni samedi pour discuter des derniers développements, a rapporté l’agence palestinienne WAFA. «Sous la présidence du président Mahmoud Abbas, le comité central du Fatah se réunira ce soir (samedi)», indique Wafa.
Le secrétaire du comité central du mouvement «Fatah», Gabriel Rajoub, a déclaré que la réunion était présidée par le président, Mahmoud Abbas pour discuter les derniers développements du dialogue national qui a eu lieu dans la capitale égyptienne Le Caire. Les mouvements palestiniens Hamas et Fatah ont annoncé, la semaine dernière, un accord par lequel ils s’engagent à respecter les résultats des prochaines élections, les premières en 15 ans, qui visent à légitimer davantage leur voix face à la nouvelle administration américaine. Après de nombreux reports et rumeurs, le président palestinien Mahmoud Abbas a signé le 15 janvier un décret pour la tenue d’élections législatives et présidentielle en mai et juillet prochains respectivement. Dans la foulée de ce décret, les formations palestiniennes se sont rendues au Caire pour des discussions cruciales sur les modalités de la tenue de ces élections, les premières dans les Territoires palestiniens depuis 2005. Selon un communiqué conjoint résultant de ces discussions, l’ensemble des formations palestiniennes, dont le Hamas et le Fatah, ont convenu de «se conformer aux dates des élections (annoncées par M. Abbas)» et de «respecter et d’accepter leurs résultats».

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours