L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Le long de la frontière entre le Kenya et la Somalie

Deux morts et un blessé dans une attaque des terroristes Shebab

Deux personnes ont été tuées et une grièvement blessée lundi après que le véhicule à bord duquel elles voyageaient a roulé sur un engin explosif qui pourrait avoir été posé par des terroristes du groupe shebab le long de la frontière entre le Kenya et la Somalie. Le commissaire du comté de Lamu, Irungu Macharia, a confirmé l’incident, précisant que trois personnes, qui travaillaient pour un entrepreneur privé sur le chantier de construction du mur de sécurité entre le Kenya et la Somalie, surnommé camp d’Usalama, se trouvaient dans le véhicule. «Deux personnes sont mortes et une a été blessée dans l’incident. Nous croyons fermement que l’engin explosif improvisé a été posé par des terroristes Shebab. Nos forces de sécurité les poursuivent actuellement», a déclaré le responsable gouvernemental. L’attaque a eu lieu au Kenya à quelques kilomètres du village d’Ishakani, dans le comté côtier de Lamu, juste à côté de la frontière avec la Somalie. Cette dernière attaque survient à peine un mois après qu’un camion-citerne d’eau se dirigeant vers le camp d’Usalama a roulé sur un engin piégé qui aurait été déposé par des terroristes Shebab, faisant un mort, le 23 mars. Le Kenya a commencé en 2015 la construction d’un mur de 700 km de long, surnommé «Projet de sécurisation de la frontière Kenya-Somalie», pour protéger le pays des attaques terroristes Shebab. Le projet comprend des points d’entrée d’immigration et douaniers désignés avec un mur en béton équipé de caméras de vidéosurveillance.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours