L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Sud/rentrée scolaire 2021/2022 : de nouvelles structures pour améliorer les conditions de scolarisation

La rentrée scolaire 2021/2022 a été marquée mardi dans les wilayas du Sud du pays par la mise en service de plusieurs nouvelles structures socio-pédagogiques, tous paliers confondus, susceptibles d’améliorer les conditions de scolarisation des élèves. Ces nouvelles structures ont été réalisées dans le cadre des efforts consentis pour accompagner le développement social et urbain dans cette région qui connaît la promotion de dix circonscriptions administratives en wilayas à part entière, à savoir El-Menea, Timimoun, Bordj Badji-Mokhtar, In-Salah, Djanet, In-Guezzam, El Meghaier, Touggourt, Béni-Abbès et Ouled-Djellal. Elles permettront également de contribuer à l’amélioration de la qualité de l’enseignement et l’élimination du problème de la surcharge des classes au niveau des établissements éducatifs. Dans les wilayas d’Ouargla, Touggourt, Laghouat, Adrar, Ghardaïa, Bechar, Illizi et Tamanrasset, le secteur a été consolidé par 39 écoles primaires et 4 Collèges d’enseignement moyen (CEM), ainsi que de deux (2) lycées à Djanet et Ain El-Beida (Ouargla) et plusieur s classes d’extension. S’agissant de la restauration scolaire, plus de 140 cantines et demi-pensionnats sont entrés en activité à Laghouat, Adrar, Ghardaïa, Bechar, El-Menea et Djanet, selon les données des directions locales du secteur. Pour le volet pédagogique, les moyens nécessaires ont été mobilisés par le secteur pour avoir un bon encadrement aux élèves, en garantissant en plus la distribution du manuel scolaire. En raison de la conjoncture de pandémie du coronavirus (Covid-19), un protocole sanitaire est, par ailleurs, imposé pour protéger les enseignants et les élèves contre les risques de propagation du virus en milieu scolaire. Le secteur enregistre aussi l’ouverture de nouvelles unités de dépistage et de suivi (UDS) et l’acquisition de moyens de transports scolaires au profit des élèves issus des zones rurales ou enclavées. Concernant la solidarité avec les franges vulnérables de la société, le secteur de l’Education dans le Sud et l’extrême Sud du pays, s’est engagé à concrétiser l’opération, avec le concours des collectivités locales et du mouvement associatif, à l’exemple de la direction de l’Education à Laghouat qui a fait état de l’attribution d’un total de 44.000 primes de solidarité scolaire et 19.400 trousseaux scolaires, ou de celle de Bechar qui signale 29.000 élèves ayant bénéficié de la prime de solidarité scolaire de 5.000 DA. En prévision de cette nouvelle rentrée scolaire, de nombreux établissements éducatifs ont aussi bénéficié d’opérations d’aménagement et de restauration afin d’accueillir les élèves dans de bonnes conditions. Plus de 950.000 élèves, tous paliers confondus, ont rejoint les bancs de l’école dans les wilayas du Sud, au titre de la rentrée scolaire 2021/2022 qui a été lancée par les autorités locales, dans des conditions normales.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours