L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Signature d'une convention de coopération entre le ministère de l'Enseignement supérieur et Huawei

Le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et la société chinoise des télécommunications "Huawei" ont signé, mardi à Alger, une convention-cadre ayant pour objet l'accompagnement des étudiants et l'équipement des universités et des écoles supérieures en technologies de pointe.

La convention-cadre a été signée par le Secrétaire général (SG) du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Abdelhakim Bentellis et le vice-président de la société des télécommunications "Huawei", M. Alex Chengcheng.

A l'issue de la signature, M. Bentellis a affirmé que cette convention permettra la mise en œuvre d'un programme de formation au profit des étudiants algériens et des enseignants formateurs, ainsi que facilitation de l'opération du transfert de la technologie par cette société qui accompagne l'université algérienne depuis plus de cinq ans.

A son tour, M. Alex s'est félicité du "partenariat" établi avec le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, mettant en avant la détermination de son entreprise à "renouveler ce partenariat, par la mobilisation de l'ensemble des ressources et l'équipement de près de 6 universités en classes intelligentes, à l'effet de permettre aux étudiants algériens de bénéficier de la technologie et de consulter les meilleurs programmes pédagogiques".

De son côté, le président de la Commission nationale d'accompagnement de l'innovation et des incubateurs universitaires, Ahmed Mir a indiqué que cette convention s'inscrivait dans le cadre de "la coopération globale" entre la société et les établissements de l'enseignement supérieur. Elle vise à former les étudiants dans les domaines de pointe, comme "les technologies de l'information et de la communication (TIC), l'intelligence artificielle et le ‘cloudcomputing’ que maîtrise la société Huawei".

Cette convention s'inscrit également, ajoute M. Mir, dans le cadre de l'organisation du concours international "ICT Academy" organisé annuellement par la société Huawei, notant "les résultats remarquables" obtenus par les étudiants algériens aux précédentes éditions.

Pour M. Mir, cette convention permettra également d'augmenter la "visibilité des établissements algériens de l'Enseignement supérieur, à travers la qualité de l'enseignement qu'ils dispensent dans des domaines spécialisés et de pointe".

Lire aussi dans Info en continu

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré