L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Manifestation à Londres appelant à l'arrêt des bombardements sionistes à Ghaza

Des milliers de personnes ont manifesté mercredi devant le parlement de la capitale britannique, Londres, contre la poursuite des agressions sionistes sur la bande de Ghaza, alors que les députés votaient sur une motion appelant à un "cessez-le-feu humanitaire immédiat" dans l'enclave palestinienne, a rapporté jeudi l'agence de presse Wafa.

 

Brandissant des drapeaux palestiniens, les manifestants ont appelé à la fin des bombardements sur Ghaza, où près de 30.000 Palestiniens, en majorité des femmes et des enfants sont tombés en martyrs, depuis le 7 octobre 2023, début des massacres sionistes.

 

Ils ont exigé que les députés soutiennent un cessez-le-feu immédiat alors que les législateurs votaient sur la motion. Les manifestants ont ensuite marché vers la place du Parlement, où une série de discours ont été prononcés pour protester contre les attaques de l'armée d'occupation sioniste à Ghaza et critiquer le gouvernement britannique pour "son soutien" à l'entité sioniste

 

Lors de la manifestation, des slogans pro-palestiniens ont été projetés sur l'emblématique Big Ben, notamment: "Arrêtez de bombarder Ghaza", "Cessez-le-feu maintenant", ou encore "Arrêtez la guerre maintenant".

 

L'entité sioniste a lancé une agression barbare sur la bande de Ghaza le 7 octobre dernier faisant, au moins 29.313 martyrs et près de 70.000 blessés, et provoquant aussi des destructions massives et une pénurie de produits de première nécessité, selon Wafa.

 

La guerre contre Ghaza a poussé 85 % de la population du territoire au déplacement interne en raison de graves pénuries de nourriture, d'eau potable et de médicaments, tandis que 60 % des infrastructures de l'enclave ont été endommagées ou détruites, d'après l'ONU.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours