L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Laagab préside l'ouverture d'une session de formation au profit de journalistes africains

 Le ministre de la Communication, M. Mohamed Laagab a présidé, dimanche à Alger, l'ouverture des activités d'une session de formation au profit de 14 journalistes et reporters de plusieurs pays africains, sous le thème "Session de consolidation des compétences dans le domaine du journalisme et de l'information en Afrique", indique un communiqué du ministère.

 

Organisée à la Banque nationale de l'habitat (BNH) par l'Agence algérienne de coopération internationale pour la solidarité et le développement (AACISD), en collaboration avec la Radio algérienne, cette session de formation vise à "examiner des thèmes relatifs à l'activité journalistique dans la conjoncture actuelle et à promouvoir l'Algérie médiatiquement et économiquement, ainsi que les orientations politiques et diplomatiques de l'Etat algérien et ses relations privilégiées avec les pays africains".

 

Présidant l'ouverture de cette session de formation, le ministre de la Communication a mis en avant le rôle de l'information dans "la consolidation de l'entente et du rapprochement entre les peuples, en vue de faire face aux campagnes de désinformation et lutter contre les stéréotypes afin de juguler les rumeurs et les fake-news, notamment dans le contexte des mutations géopolitiques que connait la région, qualifiées d'impitoyables et que nous devons procéder à une bonne lecture et analyse de celles-ci, car ayant impacté plusieurs pays africains ainsi que les relations internationales".

 

Il a appelé les médias à "être au diapason de ces mutations et à accompagner cette dynamique en bonne et due forme" et à être "en ligne de front".

 

Le ministre a mis en avant "le rôle majeur des médias dans la promotion des cultures et des réalisations du continent africain", les médias étant appelés à être "au niveau de la vigilance économique et constituer une locomotive pour ce changement".

 

"L'Algérie a choisi par conviction l'Afrique, étant donné les facteurs historiques et géographiques ainsi que les relations de fraternité et d'amitié liant l'Algérie et le continent africain", a-t-il soutenu, ajoutant que "l'Algérie a soutenu l'Afrique à travers plusieurs projets contribuant au développement du continent".

 

M. Laagab a affirmé que l'Algérie a toujours été aux côtés de l'Afrique et ne lui tournera jamais le dos, affirmant que "l'Algérie a formé depuis l'indépendance et jusqu'à ce jour près de 65.000 étudiants de différents pays africains".

 

Soulignant "la priorité accordée à la formation dans le programme du ministère", le ministre a estimé que "les médias ne sauraient accomplir pleinement leur rôle qu'en accordant un intérêt majeur à la formation".

 

L'Algérie porte "une attention particulière à la formation dans le domaine des médias comme stipulé dans la nouvelle loi sur l'information", a fait savoir le ministre, rappelant que "l'ARAV a toutes les prérogatives pour demander des comptes aux organes de presse qui n'assurent pas de formation".

 

Le ministre a précisé que son département avait entamé récemment l'élaboration "d'un programme intensif de formation".

 

"Nombre de journalistes ont reçu une formation dans le domaines de la presse sportive", a ajouté M. Laagab, évoquant une autre "formation en cours dans le domaine économique et des questions liées à la bourse".

 

Il a également rappelé la formation de "près de 300 journalistes relevant de médias algériens privés et publics, en prévision du 7e sommet du GECF prévu à partir du 29 février courant".

 

De son côté, le directeur général (DG) de l'Agence algérienne de coopération internationale pour la solidarité et le développement (AACISD), Abed Halouz, a indiqué que cette session de formation vise à "renforcer les capacités et à échanger les expériences entre frères africains, compte tenu des opportunités et des défis communs que connait la région", appelant à "la conjugaison des efforts pour mettre au point une stratégie médiatique ciblée visant à soutenir la presse indépendante et à souligner le rôle central des journalistes dans la transmission de l'information".

 

De son côté, le Directeur Général de la Radio nationale, Mohamed Baghali, a précisé que "l'idée de cette session vient confirmer encore une fois que l'Afrique n'est pas considérée par l'Algérie en termes d'intérêts, mais provient plutôt d'une conviction. C'est, aussi, une opportunité de coopération et de coordination entre les professionnels des médias en Afrique", a-t-il dit, les exhortant à "jouer un rôle important dans le renforcement des liens de fraternité et d'amitié et dans le rapprochement entre les différents peuples du continent africain".

 

Au programme de cette session de formation de trois (3) jours, figurent des conférences et des interventions d'enseignants algériens et étrangers", conclut le communiqué.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours