L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

La fédération chinoise de football lance une offensive contre les matchs truqués

Les autorités du football chinois ont lancé une nouvelle offensive contre les paris sur les matchs truqués, après une série de résultats suspicieux durant le mois d'août, d'après des médias d'Etat chinois. Le football chinois a déjà connu des scandales majeurs de corruption dans les années 2000, impliquant des hauts responsables ainsi que des joueurs de l'équipe nationale. Ces craintes d'un retour des matchs truqués interviennent après des "scènes grotesques" rapportées par le média d'Etat China Daily lors d'un match début août des moins de 15 ans dans la province du Guangdong, dans le sud du pays. Les joueurs "ont soudain semblé s'arrêter de jouer, errant sans but sur la pelouse", a décrit le journal cette semaine, après la confirmation par la fédération chinoise de football qu'une enquête était en cours sur ce match. La fédération a convoqué les représentants de différents championnats, et a demandé aux clubs de ne pas autoriser "des activités illégales et criminelles", a écrit jeudi le journal du Parti communiste chinois Beijing Youth Daily. Lors de cette rencontre , la fédération a déclaré avoir reçu des informations sur les clubs participant aux paris, et a dit travailler avec la police "pour enquêter et réprimer" de tels comportements, toujours selon le Beijing Youth Daily. La fédération chinoise a émis cette semaine de nouvelles directives disciplinaires pour les clubs, demandant des punitions "strictes et sévères" pour toute personne impliquée dans des activités illégales, a ajouté le quotidien. Deux autres matchs ont attiré l'attention durant le mois d'août en raison du comportement des joueurs, dont un match de Super League, la première division chinoise, entre le Tianjin Jinmen et le Changchun Yatai.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours