L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

COVID-19: Benbouzid appelle à l'augmentation de la cadence de vaccination des citoyens

Le ministre de la Santé, Pr. Abderrahmane Benbouzid a appelé, jeudi, l'ensemble des directeurs locaux de la santé à augmenter la cadence de vaccination des citoyens en vue d'atteindre l'objectif tracé par les pouvoirs publics, à savoir un taux de 70%.

 

S'exprimant lors d'une rencontre tenue en visioconférence avec les directeurs de la santé, M. Benbouzid a insisté sur "l'accélération" de l'opération de vaccination de la population au vu de la disponibilité de "quantités importantes" des doses en attendant que d'autres lots arrivent progressivement en Algérie.

 

Les structures sanitaires de 09 wilayas du pays dont Alger connaissent une énorme pression en raison de l'augmentation du nombre de cas contaminés.

 

Outre la situation pandémique, les directeurs locaux ont fait état des capacités mobilisées actuellement pour couvrir les besoins des populations de ces régions, notamment en termes de nombre de lits d'hospitalisation, de réanimation et du taux de vaccination.

 

Intervenant à cette occasion, le directeur général de la prévention et de la promotion de la Santé, Djamel Fourar a constaté un taux faible de vaccination à travers plusieurs wilayas, appelant à "l'accélération" de la cadence de cette opération par la mobilisation de tous les moyens recommandés par le ministère tels que la vaccination des travailleurs des établissements, le recours aux cliniques du secteur privé et cliniques mobiles, l'élargissement des espaces publics tout en associant les notables des régions et le mouvement associatif.

 

Vacciner un grand nombre de citoyens contribue à briser la chaine de contamination" notamment avec l'apparition de nouvelles souches du virus dont le variant "Delta" qualifié comme "le plus dévastateur au monde".

 

Répondant aux préoccupations exprimées au niveaux des neuf wilayas qui connaissent un accroissement des cas de contamination en matière de mobilisation de lits supplémentaires d'hospitalisation et de réanimation ainsi que l'oxygène, le directeur général des services sanitaires au ministère, Pr. Lyes Rehal a affirmé "la disponibilité du ministère à mobiliser tous les moyens en vue de prendre en charge les citoyens".

Il a même durci le ton avec les directeurs de la santé ayant manqué à leurs responsabilités et n'ayant pas suivi les orientations du ministère, leur rappelant la tenue d'une rencontre hebdomadaire d'évaluation en vue d'améliorer la situation du pays.

 

De son côté, la directrice générale de la pharmacie et des équipements médicaux, Pr. Ouahiba Hadjoudj a insisté sur la nécessité d'utiliser tous les vaccins à leur disposition avant la date de péremption, assurant l'acquisition prochaine d'un lot de 04 millions doses.

 

Accompagné des cadres de son département, le ministre de la Santé avait animé, jeudi matin, une conférence de presse où il a exposé la nouvelle stratégie de communication tout en encourageant l'opération de la vaccination sur l'ensemble du territoire.

 

Deux millions et demi de citoyens ont bénéficié du vaccin, un chiffre que les experts qualifient de "très faible" pour atteindre les objectifs tracés par les pouvoirs publics, soit 70% de la population.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours