L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Agression sioniste sur Ghaza: l'émir du Qatar dénonce l'inaction de la communauté internationale

L'émir du Qatar, Cheikh Tamim ben Hamad al-Thani, a qualifié mardi de "honteuse" l'inaction de la communauté internationale face à la poursuite de l'agression sioniste contre la bande de Ghaza, appelant à "un cessez-le-feu global" dans l'enclave palestinienne, a rapporté l'agence de presse qatarie, QNA.

 

"Il est honteux pour la communauté internationale de laisser ce crime odieux se poursuivre depuis près de deux mois, avec des massacres systématiques et délibérés de civils innocents, notamment des femmes et des enfants", a-t-il déclaré à l'ouverture du 44e sommet du Conseil de Coopération du Golfe à Doha (CCG).

 

Le Qatar, qui a joué un rôle majeur dans l'accord de trêve qui a expiré vendredi, "poursuit les efforts de médiation" et cherche à prolonger cet accord pour "alléger les souffrances" du peuple palestinien, a-t-il ajouté.

 

"Mais les trêves ne sont pas une alternative à un cessez-le-feu global", a-t-il ajouté en appelant le Conseil de sécurité de l'ONU à "prendre ses responsabilités".

 

Cheikh Tamim ben Hamad al-Thani a plaidé aussi pour une enquête internationale sur les "massacres" commis par l'entité sioniste dans le territoire palestinien.

 

Au moins, 15.899 Palestiniens sont tombés en martyrs, 42.000 autres ont été blessés, depuis le début de l’agression de l’occupation sioniste contre la bande de Ghaza, le 7 octobre dernier, selon un dernier bilan donné par des sources palestiniennes.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré