L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Le Maghreb à feu et à sang

Quel Maghreb nous propose donc le voisin marocain? En plus d'encourager les trafics en tout genre, tout le long de la frontière, le régime du Makhzen fait tout pour ouvrir la boîte de Pandore. En montrant ouvertement des visées bellicistes, le roi Mohammed VI ne fait rien d'autre que de léguer à son successeur un pays en guerre permanente avec ses voisins. La seconde attaque en quelques mois, dirigée contre des civils algériens ne peut avoir d'autres interprétations que celle de plonger le Maghreb dans un chaos inédit. Ce serait la première fois que cette région qui a vécu dans une paix relative entre voisins, ces 50 dernières années, se retrouve dans une situation de guerre quasi déclarée. Cette perspective plus qu'inquiétante est visiblement recherchée par Rabat qui y va marche après marche, avec l'intention déclarée d'allumer un feu terrible au Maghreb. Son acharnement à annexer des territoires qui ne lui appartiennent pas l'a aveuglé au point de mettre en grave danger son propre pays.
Cette attitude que les observateurs voyaient venir depuis la normalisation des relations avec Israël, vient confirmer l'absence de toute conscience d'un régime, aujourd'hui sous l'emprise totale du sionisme international. Un régime qui n'a aucun sens des réalités de l'heure et encore moins de l'intérêt de son peuple et ceux de la région du Maghreb. On ne peut pas imaginer une attitude responsable d'un pseudo État qui agit telle une organisation maffieuse, usant de chantage et autres procédé criminel pour aboutir à son but. Son allégeance à l'État sioniste n'est pas mue par un quelconque désir de se «protéger» d'une banale agression, mais d'user de son nouveau statut d'État vassal pour poursuivre son immense trafic de drogue, dont il est le plus grand producteur de la planète. On pourrait voir dans le discours de son ministre des Affaires étrangères quelques aspects «réfléchis», mais en grattant juste un peu, on découvre un régime corrompu jusqu'à la moelle maltraitant une société qui n'en finit pas de manifester contre les comportements maffieux de ses dirigeants.
Il est en effet clair que le voisin marocain trouve son compte dans l'étendue de la criminalité en tout genre qui sévit dans son pays. Trafic de drogue, traite d'enfant, prostitution, blanchiment d'argent, sont autant de crimes odieux qui font la richesse de la classe dirigeante du pays. D'ailleurs, la grâce royale octroyée, il y a quelques années, à un pédophile notoire d'origine étrangère, montre si besoin l'ampleur de la honte qu'éprouve un Marocain libre pour son pays, livré à des bandits, aujourd'hui protégé par Israël. Et pour parfaire cette protection, le Makhzen veut mettre le Maghreb à feu et à sang.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours