L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Football : la plus grande religion

Aux quatre coins de la planète, des milliards de téléspectateurs, rivés à leurs téléviseurs ont suivi, hier, la grandiose cérémonie d'ouverture de la Coupe du monde. Cette levée de rideau a balayé
12 années de critiques et de controverses qui ont jalonné l'organisation de ce Mondial 2022. «Bienvenus au Qatar, bienvenus au Mondial, bienvenus chez vous. Nous allons célébrer le football. Que la fête commence et que le meilleur gagne!» C'est en ces termes que le président de la FIFA a annoncé l'ouverture officielle du Mondial 2022. Les polémiques ont atteint le summum à quelques jours de l'ouverture de la manifestation sportive au point de faire sortir de ses gonds, le patron du football mondial qui n'a pas mâché ses mots pour régler ses comptes avec les Occidentaux. Avant-hier, le Suisse Gianni Infantino s'en est pris aux «hypocrites» des pays occidentaux qui, au prix de ce qu'ils ont fait «au cours des 3 000 dernières années», devraient s'excuser pendant «les 3000 prochaines (...) avant de donner des leçons de morale aux autres», en particulier sur les droits humains. Une réplique lourde de sens sur un passif historique non encore soldée par les Occidentaux donneurs de leçons en matière des droits de l'homme. Le président de la FIFA, qui s'exprimait ainsi, a expliqué se sentir tout à la fois «qatari», «arabe», «africain», «gay», «travailleur migrant». Au moment où la plupart des 32 équipes sont arrivées au Qatar, l'heure est à la joie et à la fête.
Aujourd'hui, la Mecque du football pour les Algériens se situe au stade Al-Bayt d'Al-Khor, au nord de Doha. Et seule la magie du ballon rond peut unir tous les citoyens du monde pour vivre le même évènement à la même heure. Ils tressailliront de la même manière, ils auront le même délire, les mêmes peurs, les mêmes angoisses, la même joie et le même bonheur. Une communion mondiale. Seule, absolument seule, la magie du football est capable de mettre la planète tout entière sur la même longueur d'onde et vibrer avec la même tonalité. Une magie capable d'inoculer aux citoyens du monde le ton euphorisant procuré par une belle victoire, aucune autre doctrine ou religion au monde n'est capable de réaliser un tel exploit.
Il n'y a pas mieux que le sport roi pour faire rencontrer des personnes de culture, de rang et de pays différents. Seul le foot peut faire vibrer des centaines de millions de personnes en même temps. Plus q'un sport, le football est la religion du monde par excellence.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours