L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Revalorisations des points indiciaires et baisse de l’IRG

Quelles incidences sur le pouvoir d’achat?

L’incidence réelle d’une telle mesure ne peut être vérifiée sur le terrain, qu’après les décisions définitives, notamment les nouvelles valeurs indiciaires, qui seront contenues dans la future loi de finances 2022.

Les récentes mesures annoncées à l'issue du Conseil des ministres ont de quoi réjouir le monde du travail, notamment les affiliés à la Fonction publique. Tout d'abord, la mesure de réduction de l'impôt sur le revenu global (IRG), ainsi que la révision du point indiciaire, permettront une inespérée bouffée d'oxygène, au profit d'un nombre incalculable de ménages et de petites bourses. Du coup, la grille salariale pourrait connaître de sérieuses revalorisations, bien que la valeur exacte de ces revues à la hausse, reste la grande inconnue, de l'avis de plusieurs spécialistes. Idem pour ce qui est des incidences sur le salaire de base et, le cas échéant, si ces revalorisations concerneront le régime des primes et des indemnités. Ce faisant, la prudence reste de mise, auprès de nombre de syndicalistes que nous avons approchés, notamment ceux de l'Ugta, et qui n'ont pas souhaité se prononcer sur la question. En tout cas, pas pour le moment. Pour le Satef, par contre, les choses ne sont pas encore claires, préférant ainsi attendre la suite des événements pour dire le fond de sa pensée. Néanmoins, cela n'empêche pas son secrétaire général, Boualem Amoura de rappeler certaines évidences. «Cela fait plus de 10 années que nous revendiquons ces revalorisations... Pour nous, en tant que syndicat, nous aurions été plus rassurés, si le président nous avait donné les nouvelles valeurs des points indiciaires...», s'exclamera notre interlocuteur. Estimant que l'érosion du pouvoir d'achat a faussé les calculs, en ce sens que «même si les valeurs des points indiciaires sont doublées, cela ne va pas régler le problème de la cherté de la vie, car l'inflation va absorber ces augmentations», le responsable du Satef plafonne la revue à la hausse du point indiciaire à partir de 120 DA. «La zakat qui est indexée à l'inflation, est revalorisée chaque année... Le seuil d'éligibilité à la zakat est passé de 60 millions à 73 millions... Aussi, en l'espace d'une seule année, les prix à la consommation ont connu des hausses vertigineuses...», s'exclamera-t-il, avant de demander au président de la République, «une revalorisation des primes et indemnités au profit des travailleurs de l'Education nationale». Il y a lieu de préciser que pour ce qui est de la révision à la hausse des points indiciaires, ceux-ci servent de base de calcul des salaires. Actuellement, la valeur du point indiciaire est de 45 DA. La nouvelle mesure gouvernementale, notamment la valorisation du point indiciaire, qui intervient en réponse à une exigence d'urgence sociale concernera, a priori, la Fonction publique. La baisse de l'impôt IRG devra profiter à l'ensemble des salariés algériens, quels qu'ils soient, évoluant dans le secteur public ou privé, dans l'administration ou dans l'économie. En fait, l'impact réel d'une telle mesure ne peut être vérifié sur le terrain qu'après les décisions définitives, qui seront contenues dans la future loi de finances de 2022. Ceci étant, les corps des fonctionnaires qui sont classés, selon les niveaux de qualification requis au sein des quatre groupes de la Fonction publique A, B, C et D bénéficieront, à coup sûr, de ces augmentations. L'éventail des salaires s'en trouvera, selon certaines estimations, largement impacté, notamment pour ce qui est des plus bas et des plus hauts salaires.
à ce titre, d'aucuns pensent que ces revalorisations profiteront, beaucoup plus, aux cadres supérieurs et hors catégories, qu'aux petits salaires. Il faut dire que le système d'organisation de la Fonction publique est tel, qu'il est plausible que cela profite bien plus aux gros salaires, plutôt qu'aux bas salaires. Organisée en 17 catégories, en plus des subdivisions appelées aussi «hors catégories», la Fonction publique fait de la qualification ou du niveau de formation (diplômes, stages et autres...) la base centrale de calcul des salaires des fonctionnaires.
Les catégories sont affublées, également, de valeurs indiciaires pour celle la moins élevée et celle de la catégorie la plus élevée avec, respectivement à 200 et 762 jusqu'à 1 280 points indiciaires en hors catégories. Le point indiciaire a une valeur monétaire. La somme des points indiciaires constitue le nombre de points ou la valeur indiciaire par poste de travail ou catégorie professionnelle.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours