L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Intégration des travailleurs du pré-emploi à Béjaïa

L’opération atteint sa vitesse de croisière

Le processus d’intégration a atteint un taux de 68,15 %, a-t-on révélé à l’issue d’une réunion consacrée à ce sujet.

En application des instructions du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, concernant l'intégration des titulaires de contrats de pré-embauche dans des postes permanents, la wilaya de Béjaïa s'est penchée lors d'une réunion sur l'état d'avancement de ce processus.
à l'issue de la réunion, il a été révélé que le pourcentage du processus d'intégration a atteint 68,15%. Entamée à la fin de l'année 2019, l'opération d'intégration des bénéficiaires du Dispositif d'aide à l'insertion professionnelle (Daip) et d'insertion sociale des jeunes diplômés (PID) a atteint sa vitesse de croisière. Selon nos informations, 3 910 personnes ont été intégrées au dispositif d'insertion sociale dans les établissements publics et les administrations. 1801 cas ont été intégrés dans le secteur du ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement urbain, 746 autres dans le secteur de l'éducation, et 438 dans le secteur de la santé. Le secteur économique privé a, quant à lui, accueilli 227.travailleurs. Environ 5600 dossiers ont été réceptionnés par la direction de l'emploi de la wilaya de Béjaïa.
«L'opération demeure toujours en cours jusqu'à ce que toutes les parties concernées y soient intégrées dans ce processus», indique une source officielle, qui a justifié le retard dans l'exécution de la décision du gouvernement par la pandémie qui a entravé le bon déroulement de cette opération administrative.
En vérité, il aura fallu attendre la création de nouveaux postes budgétaires.
Une opération qui est allée, depuis, crescendo à travers une solidarité intersectorielle absorbant de plus en plus ce nombre d'employés du pré-emploi.
En décembre 2019, faut-il le rappeler, le gouvernement,faisant suite aux instructions du président de la République, avait décidé l'intégration de 160.000 jeunes bénéficiaires des dispositifs Daip et PID au niveau des institutions et établissements publics. Cette opération devait s'étaler sur trois ans, à compter de l'année 2019 et prendre fin en 2021. Devant le retard enregistré, l'opération a été prolongée jusqu'à la fin de l'année en cours. À Bejaia, l'opération se poursuit toujours. Un peu plus de 30% des bénéficiaires attendent toujours leur intégration, qui, selon la même source, seront placés dans les prochains mois. Il est utile de rappeler que cette frange d'employés avait manifesté plusieurs fois son mécontentement à travers des rassemblements devant la siège de la wilaya.
Les protestataires voulaient alerter les pouvoirs publics sur la précarité de leur situation professionnelle et réclamer par la même occasion un emploi stable. Les travailleurs du pré-emploi attendaient des autorités concernées une issue heureuse à leur situation à travers le renouvellement de leurs contrats et une permanisation dans leurs postes de travail pour les contractuels remplissant les conditions.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours