L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Salon de la construction moderne et les nouvelles technologies

Constantine abrite la première édition

Prendront part à cette première édition des sociétés connues dans le domaine de la construction et des entreprises spécialisées dans la promotion immobilière.

Le premier Salon national des constructions modernes et des nouvelles technologies se tiendra à Constantine du 30 mai au 2 juin prochains, à l'hôtel Marriott. Cette première édition va réunir les professionnels dans le domaine. Elle est considérée comme l'évènement de l'année a-t-on souligné, dans un communiqué remis à notre rédaction. Sous le titre de Builtec, défini comme étant une vraie plate-forme qui va permettre l'échange d'expériences, de technologies et du savoir-faire dans le secteur du bâtiment.
L'évènement qui a été organisé par la Média Smart est en somme «une manifestation économique devant enregistrer une forte participation avec plus de 50 exposants de tous horizons». En effet, prendront part à cette première édition des sociétés connues dans le domaine de la construction, des entreprises spécialisées dans la promotion immobilière, les matériaux de construction, le matériel Btph, TP, l'aménagement, les coffrages et les échafaudages.
À cela s'ajoute comme indiqué, dans la construction métallique, l'équipement de production, l'outillage, l'électricité... Lors de cet évènement «ça sera l'occasion de mettre en évidence les secteurs qui affichent un programme de développement ambitieux, offrant de nouvelles opportunités d'affaires, aussi bien pour l'entreprise que pour l'industrie des matériaux de construction», ajoute le communiqué, dans lequel on pouvait lire aussi que «les journées techniques seront organisées en marge du salon sous plusieurs thèmes». Les intervenants pourront s'exprimer lors de ces journées sur plusieurs sujets comme annoncé dans le programme, sur, notamment l'efficacité énergique clé du bâtiment de demain, l'architecture en Algérie, critères d'évaluation des villes nouvelles en Algérie, le béton cellulaire aggloméré, le béton luminescent et enfin la construction sur des bases isolées, selon l'expérience algérienne.
À noter que tous ces thèmes qui seront abordés dans l'intérêt de l'avenir de la construction dans le pays seront couronnés par un débat de professionnels, aussi bien par les participants dont les institutionnels, investisseurs nationaux, mais aussi par les visiteurs dont les délégations en quête d'opportunités d'investissements et le grand public.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours