L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Noureddine Hamouche à Ezzou' Art Galerie

Vente-dédicace de «Paroles de symboles»

L'artiste, peintre et céramiste Noureddine Hamouche organise une vente - dédicace de son livre «Paroles de Symboles» durant trois journées consécutives, soit les 16,17 et 18 septembre à la galerie d'art Ezzouart sise au Centre commercial et de loisirs de Bab Ezzouar. Dans une interview accordée à El Watan, l'artiste explique: «Ces symboles que je peins sont un patrimoine, un legs de nos ancêtres, de nos mamans et cela fait partie de notre histoire. C'est un héritage qu'il faut absolument conserver et moi j'ai choisi la peinture pour transmettre cet héritage en y introduisant une touche personnelle. Àl'instar du groupe Aouchem, dans les années 1970, qui, pour se démarquer de l'art socialiste, industriel, introduisait des figures berbères dans ses oeuvres. J'essaie un peu d'inculquer à cette nouvelle génération qu'on a une histoire, une très belle histoire et qu'on existe toujours, que notre existence a été conçue par des femmes et des hommes. Des femmes par rapport au travail que je fais, qui traduit aussi notre algérianité. Mes travaux peuvent faire bouger les choses pour dire qu'on est algérien, mais qu'on a aussi notre identité à préserver. Il y a encore beaucoup de choses à développer. Il ne faut pas en rester là, il y a des gens à l'affût, d'autres personnes reprennent un peu ce que je fais avec plus de vigueur peut-être.». Et de souligner: «Ces symboles que je peins sont un patrimoine, un legs de nos ancêtres, de nos mamans et cela fait partie de notre histoire. C'est un héritage qu'il faut absolument conserver et moi j'ai choisi la peinture pour transmettre cet héritage en y introduisant une touche personnelle. À l'instar du groupe Aouchem, dans les années 1970, qui, pour se démarquer de l'art socialiste, industriel, introduisait des figures berbères dans leurs oeuvres. J'essaie un peu d'inculquer à cette nouvelle génération qu'on a une histoire, une très belle histoire et qu'on existe toujours, que notre existence a été conçue par des femmes et des hommes.» Il est bon à savoir que l'artiste peintre et céramiste Noureddine Hamouche est originaire d'Azeffoun. Il est, dès l'enfance, marqué par la symbologie berbère d'où il puise sa créativité artistique. Ancien percussionniste dans un groupe de musique, il se tourne rapidement vers la peinture. Après une formation à l'Ecole des Beaux-Arts du Télemly, à Alger, il commence dès les années 1980 à exposer ses oeuvres, en Algérie et en Europe. En 2007, il publie son livre Paroles de symboles où ses dessins sont mis en perspective par des poèmes écrits par sa soeur.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours