L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

En concert à Ibn Khaldoun

Le groupe imidiwan enchante le public

Le groupe tergui «Imidiwan», de Djanet, a animé vendredi soir à Alger un concert musical, au cours duquel il a interprété un bouquet de ses chansons en «tendi», où est mêlé le rythme traditionnel «tergui» avec la musique occidentale. Pendant plus d'une heure et demie, «Imidiwan» a interprété de nombreuses chansons, dont «Chwiya Chwiya», «Alamolhin» (Ah, mon coeur), et «Tamghartin» (ma mère), devant un public jeune qui a rempli la salle «Ibn Khaldoun». Ce groupe, qui chante en tamahaq (dialecte berbère parlé par les Touareg au Sud algérien), est connu pour son style musical qui mêle «blues du désert» ou «Asouf» (style musical tergui très populaire) avec ses paroles, sa musique et ses rythmes traditionnels, et des genres musicaux internationaux tels le rock et le folk. Les chansons d'Imidiwan mettent en lumière la vie des Touareg de l'extrême Sud algérien, leur vécu et la beauté de la nature du Sud, ainsi que leur histoire, leur patrimoine et leur culture, dans le cadre d'un genre musical empreint de l'authenticité de la région du Tassili N'Ajjer à l'extrême Sud-Est de l'Algérie, et en même temps ouvert sur l'Aure. Fondé en 2013, ce jeune groupe a animé des concerts dans diverses villes algériennes et à l'étranger. En 2013, il a remporté le Premier Prix de la 19e édition du Festival international de Ghât pour la promotion du tourisme (Libye). «Imidiwan» s'attèlle actuellement à faire sortir son premier album sous le titre «Tikli» qui signifie «aller sur la lune», lequel sera composé d'une dizaine de chansons, a déclaré à l'APS le chef du groupe musical, Khalil Imidiwan. Ce concert était organisé par l'Etablissement «Arts et Culture» d'Alger et la boîte de production musicale du groupe «Badoprod».

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours