L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Lancement du Grand Musée africain

L'organisation panafricaine appuiera l'Algérie

Le président de la République démocratique du Congo (RDC), Felix Tshisekedi Tshilombo qui assure, depuis samedi, la présidence tournante de l'Union africaine (UA), a déclaré, dimanche, que l'organisation panafricaine va appuyer l'Algérie pour le lancement du Grand Musée africain (GMA). Dans son discours de clôture des travaux du 34e Sommet ordinaire de l'UA, Tshisekedi a affirmé que dans le cadre de son plan d'action retenu pour son mandat de président de l'UA pour l'année 2021, «il a été demandé à la Commission de l'UA, en collaboration avec les Etats membres, de déployer des efforts en vue de la pleine mise en oeuvre des activités prévues dans le cadre du thème de l'année 2021: «Arts, culture et patrimoine: des leviers pour construire l'Afrique que nous voulons».
Il s'agit pour les Etats membres, explique le successeur du président sud-africain, Cyril Ramaphosa, «d'obtenir la restitution des oeuvres d'art placées hors continent». Il est question également, ajoute le président, de participer à la 2eme réunion biennale de Luanda sur la culture de la paix qui se tiendra en Angola en 2021. Au titre de son mandat, il est prévu aussi «d'appuyer le gouvernement algérien pour le lancement du Grand Musée africain GMA», a-t-il fait savoir. Dans le même sens, il a été décidé «de soutenir et participer à la promotion du lancement du Grand Musée égyptien (GME) et le musée de Gisah». Dans le programme aussi, l'accompagnement du Sénégal dans la construction du mémorial de l'Ile de Gorée. Pour le nouveau président de l'UA, le thème choisi cette année, est «un idéal des pères fondateurs de l'UA qui ont milité parfois au prix de leurs vies pour la reconnaissance de l'édification et la protection de ce qui constitue l'âme et l'originalité de l'Afrique». Et le fait d'inscrire cette thématique à l'ordre du jour du 34e Sommet des chefs d'Etat et gouvernement de l'UA, pour lui, «ouvre la voix aux Etats pour qu'ils puissent utiliser leurs ressources artistiques, culturelles et patrimoniales comme levier pour le bonheur de leur peuple». Les travaux de la 34e session ordinaire du Sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de l'UA se sont ouverts samedi dernier par visio-conférence à Addis-Abeba.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours